Accueil > Tours de Main > Que faire avec du miso ?

Que faire avec du miso ?

Que faire avec du miso ?

Nom d’un petit bol de ramen, il n’y a pas si longtemps le miso était encore un ingrédient assez obscur qu’on connaissait principalement grâce à la fameuse soupe qui porte son nom et qu’on a l’habitude de consommer au restaurant japonais. Pourtant le miso est tellement plus qu’une simple soupe ! C’est un ingrédient très polyvalent qui permet de sublimer de nombreuses préparations : des sauces et vinaigrettes aux viandes marinées en passant par les desserts les plus gourmands. Et ce n’est pas Caroline Hwang qui dira le contraire puisqu’elle nous le prouve dans son livre Magique Miso, dans lequel elle nous propose plus de 65 délicieuses recettes à base de miso.

Le miso, qu’est ce que c’est ?
Il existe une grande variété de miso, dont le temps de fermentation et les ingrédients de base diffèrent. Tous sont élaborés avec un type de koji (une bactérie) utilisé pour entamer le processus de fermentation avec le sel et le soja. Les types les plus communs de koji proviennent du riz, de l’orge et du soja. Aujourd’hui il existe même des versions à base de pois chiche ou encore de haricot azuki.

Pourquoi le consommer ?
Au Japon, on trouve souvent de la soupe au miso à la table du petit-déjeuner. Très riche en nutriments et en protéines, il constitue un énergisant pour le corps. Probiotique naturel, en plus de faciliter la digestion, il fournit de bonnes bactéries à l’intestin.

Comment le consommer ?
Le miso se présente sous différentes formes et peut être utilisé comme ingrédient dans de nombreux plats pour ajouter une touche d’umami, la célèbre cinquième saveur découverte par les japonais.

En sauces ou vinaigrettes : le miso apporte une pointe d’acidité et de texture à vos préparations pour accompagner une salade ou un plat de pâtes.

Pour relever les légumes : le miso apporte du corps et de la saveur aux légumes, qu’ils soient consommés rôtis, crus, sautés ou en purée.

Pour mariner les viandes : le miso attendrit parfaitement les viandes. Pour une marinade, vous aurez besoin de miso d’alcool et de sucre.

Pour donner du relief à nos desserts : le miso peut parfaitement remplacer la pincée de sel qu’on a l’habitude d’ajouter dans nos gâteaux au chocolat ou dans nos cookies. Il est parfait pour équilibrer la douceur des desserts tout en leur donnant une pointe d’originalité.

 

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le miso, nous n’avons plus qu’un seul conseil pour vous : acheter le super livre de recettes de Caroline Hwang. On y retrouve des recettes étonnantes et détonnantes comme celles de la mayonnaise citronnée au miso, du bifteck d’aloyau grillé au miso, de la purée de légumes racines au miso ou encore du succulent crumble de pommes au miso. Et pour les inconditionnels comme nous, vous pourrez aussi retrouver des grands classiques comme les ramen ou les soba au miso.

 

Partager Twitter Facebook Google +

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi