Accueil > Tendances > On a testé les gâteaux invisibles.

On a testé les gâteaux invisibles.

On a testé les gâteaux invisibles.

Nom d’un petit quatre quarts au beurre Charentes Poitou, cette histoire de gâteaux invisibles, depuis qu’on en a entendu parler, ça nous trotte dans la tête. Vous connaissez le concept ? Un gâteaux à base de fruits tranchés finement, aux quels on ajoute un appareil de type clafoutis, mais en toute petite quantité. Tellement peu qu’on a l’impression qu’il n’y a que les fruits en fait, que le gâteau a disparu.

Trop fort.

Mais du coup, ça nous pose plein de questions : comment ça se tient ? est-ce que ça fait pas de la compote ? c’est quoi l’arnaque ? est-ce que c’est quand même un gâteau ? où sont les clés de la cave ?

Bref, chez nous une question gourmande ne se pose jamais longtemps, nous sommes donc passés en cuisine pour en avoir le cœur net.

Livre de recettes gâteaux invisibles

Etape 1 : choisir la recette

Le gâteau invisible nécessite des fruits qui se tiennent bien à la cuisson, beaucoup de recettes sucrées sont donc à base de pommes et de poires, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Nous nous décidons pour le gâteau « Poires-spéculoos », un pot de pâte de speculoos acheté un jour d’égarement nous faisant de l’œil dans le frigo tous les matins.

Etape 2: les courses

Rien de compliqué, que des ingrédients simples et ça, on aime ça. Sauf que .. en plein mois d’août notre marchand de fruits préférés n’a ni pommes ni poires (véridique !!). C’est bien la première fois de ma vie que je regretterai de ne trouver que pastèques, pèches, melons et mirabelles. Direction donc le supermarché du coin où je suis bien certaine de trouver des poires en béton quelque soit le jour de l’année.

Poires

Etape 3: la réalisation

Rien de technique, juste un peu de travail d’épluchage et de découpe, le gâteau demandant pas moins d’1,2 kg de fruits frais. Une mandoline est un « plus » appréciable, ça va quand même plus vite. Cela dit, c’est quand même un ustensile facile à trouver, peu cher, et qui fera le bonheur de tous les amateurs de fruits et légumes donc, si vous n’en avez pas, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Réalisation d'un gâteau invisible aux poires

Etape 4 : hihihi c’est rigolo

La pâte est faite en un clin d’œil, et lorsqu’on l’ajoute aux fruits, on constate effectivement qu’elle disparaît presque totalement. Tellement, que finalement cela nous inquiète : est-ce que ça va marcher ou pas ? Est-ce qu’on ne se serait pas trompés dans le proportions ? Ensuite on réfléchit deux secondes et on se rappelle que c’est justement le principe des gpateaux invisibles donc, cela doit être normal. Allez hop au four.

Réalisation d'un gâteau invisible aux poires

Etape 5 : just a king of magic …

On sort le gâteau est c’est incroyable : il est bien là. Comme un gâteau mais composé de tranches de poires, liées entre elles par une pâte moelleuse au bon goût de speculoos.

Réalisation d'un gâteau invisible aux poires

C’est délicieux et léger, gourmand tout en finesse, franchement, le gars qui a inventé ça mérite la légion d’honneur (ou toute notre considération ce qui est déjà pas mal). Seul bémol : nos poires étant de très mauvaise qualité, le gâteau en soufre un peu. Notre conseil donc : pour un gâteau composé majoritairement de fruits, c’est meilleur avec des bons.

Sur ce, on vous laisse, on va tester le pommes-framboises avant que l’automne arrive….

Réalisation d'un gâteau invisible aux poires

Partager Twitter Facebook Google +

Vos commentaires

  1. Brossard

    les proportions pour ce gâteau invisible sont pour combien de personnes svp?merci

    17 février 2016 - 11:02

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi