Accueil > Tendances > On a testé : faire son fromage à la maison (et c’était…

On a testé : faire son fromage à la maison (et c’était super bon).

On a testé : faire son fromage à la maison (et c’était super bon).

Nom d’un petit pâté de campagne aux salsifis, cette mode du « Fait Maison » est tout ce qu’il y a de plus sympathique ne trouvez-vous pas les chéris ? Mais bon, en même temps, quand on habite en ville, que l’on travaille, que l’on doit gérer une progéniture aussi merveilleuse qu’épuisante, c’est pas des plus commode non plus.

On se contente donc souvent de rêver en lisant les (jolis) blogs de ceux qui ont la chance d’avoir de grandes maisons et le talent nécessaire pour produire leur propre vinaigre, moutarde, leur pain et puis leur bière, tout ça en gardant le teint frais et en faisant pousser des fraises. Pendant que nous on sirote notre troisième café (froid) au bureau.

Et voila que l’autre jour, en traînant chez Nature et Découvertes, on tombe sur une boite qui permet de faire son fromage à la maison. Et sans plus de complication que ça.

fromage frais maison

Alors ça, ça nous en bouche un coin. Notre curiosité gourmande étant éveillée, nous voila repartis avec le truc sous le bras !

Etape 1 : le shopping

Alors pour faire du fromage, ce qui est sympa, c’est qu’on n’a pas besoin de 25 trucs différents : du lait et puis c’est tout (les ferments et présure nécessaire à la transformation en fromage sont déjà dans la boite). On se dit qu’on va quand même essayer de trouver du lait cru histoire que ce soit meilleur et plus authentique!

Etape 2 : le début

Le protocole est on ne peu plus simple : on verse le lait dans un récipient, on verse les ferments et présure comme indiqué sur le mode d’emploi. Et on attend.

fromage frais maison

Etape 3 : le milieu

Hihihi c’est rigolo, au bout de quelques heures, le lait a comme gélifié. A ce moment là c’est tout bête, il faut le découper en petits cubes et le verser dans les moules à troutrous
fournis dans la boite afin que le fromage s’égoutte. On attend ensuite (en évitant de faire comme nous et de presser comme des maboules sur le fromage pour qu’il s’égoutte plus vite = les trous se bouchent = bravo Ginette).

fromage frais maison

Etape 4 : l’affinaaAAaage

Ensuite y a pas plus simple : on met au frais jusqu’au moment où le fromage est à notre goût. Quelques heures seulement : on aura un fromage frais délicat, à déguster avec quelques herbes, un filet d’huile d’olive, un peu de fleur de sel. On prolonge jusqu’à deux jours ? Le fromage prend des saveurs plus corsées, une texture plus crémeuse, il ressemble de plus en plus à un fromage … et pas mauvais du tout en plus.

fromage frais maison

Conclusion :

C’est drôle comme tout, tout simple (= génial à faire avec les enfants), super bon, et en plus (ce qui n’est pas négligeable) MAXI frime.

Bref on adore. La semaine prochaine on essaye la moutarde.

fromage frais maison

Coffret « Fromage frais à faire soi même », disponible chez Nature et Découvertes.

Billet NON sponsorisé.

Partager Twitter Facebook Google +

FAIRE SA BIERE MAISON

Auteur : Greg Hughes
Prix : 15.90
Date : 06/11/2013
BAN : 9782501091053
Collection : Hors collection-Cuisine

Voir la fiche

Vos commentaires

  1. Estelle

    J’adore le concept ! Par contre à quand la possibilité de faire un fromage sans présure ? J’imagine qu’il s’agit la de présure animale ?

    13 juin 2015 - 10:06

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi