Accueil > Bonnes Adresses > Trois adresses de restos fusion

Trois adresses de restos fusion

Trois adresses de restos fusion

Nom d’un petit cassoulet au yuzu, vous avez remarqué les chéris, l’explosion de la cuisine fusion ? Pour le meilleur et (parfois) pour le pire, elle revient à fond les ballons nous chanter les vertus de la mondialisations des assiettes.

Et c’est chouette. Car si dans les années 90 la « fusion » tendance lounge fit des ravages (ha les beaux jours des tartares de saumon à la « thaï ») et au passage la fortune des frères Costes; aujourd’hui nous assistons à une explosion de tous les codes régionaux et à l’avènement d’une cuisine libre et déjantée, uniquement dictée par la gourmandise et l’inspiration des chefs.

Le résultat  ? L’arrivée sur le devant de la scène de restaurants jouant joyeusement avec les cuisines du monde, pour notre plus grand régal. Vous avez envie de voyager ? Suivez-nous, on vous emmène dans trois restaurants qui fusionnent méchament.

Andi Andi : le plus inspiré

Derrière le boulevard de Belleville se tient cette ravissante petite cantine à la cuisine ouverte, proposant une cuisine française teintée de Vietnam, particulièrement réussie ! Crevette en croutes de rz soufflé et (trrroooop bonne) mayonnaise au wasabi, cabillaud coco léger-fondant-gourmand, bœuf à la sauce pho qui fait danser la gigue : on est ici et là bas en même temps, c’est le grand miam assuré, pour même pas cher du tout !

Le plus : les desserts de la chef ancienne pâtissière du Jules Vernes valent le détour à eux seuls !

An di an di , 9 rue du Liban, 75020, Paris

Hero : le plus hype

Tu es cool ? Tu veux être encore plus cool ? Tu veux de la coolness à gogo qui dégouline de partout ? Va chez Héro, le nouveau snack/bar à cocktails/restaurant sous influence coréenne de la rue Saint Denis. Carte de viandes frites ultra pimentées, servies en vrac ou en buns, inspirée des adresses branchées de Séoul et de New York (coucou David Chang). C’est pas léger léger mais c’est fun !

Le plus : le lavabo au milieu du restaurant, on comprend vite pourquoi …

Héro, 289 rue Saint Denis, 75002 Paris.

Uma : le plus mondialisé

Dans le rôle de la cuisine fusion ultime, mesdames et messieurs voici la cuisine péruvienne ! Influencée en vrac par le Japon, les incas, l’Espagne ou les allemands (entre autres), elle ne ressemble à aucune autre et assume joyeusement de puiser ses inspirations aux quatre coins du globe. Ce restaurant va encore plus loin dans la fusion, en y introduisant une touche française, tout à fait à sa place. C’est bon, c’est beau, c’est raffiné et intelligent, on y court.

Le plus : le menu qui permet de goûter à plein de petites choses en même temps.

Uma : 7 rue du 29 Juillet, 75001 Paris.

Partager Twitter Facebook Google +

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi