Accueil > Actus > La gourmandise et le diabète, c’est compatible…

La gourmandise et le diabète, c’est compatible ?

La gourmandise et le diabète, c’est compatible ?

Nom d’un petit sucre au caramel, s’il y a bien une maladie terrible parmi toutes lorsque l’on est gourmand : c’est le diabète.

Pour ceux qui ne seraient pas au courant, le diabète (qui peut prendre diverses formes) correspond à un trouble de l’assimilation des sucres par l’organisme. Dit comme cela, ça n’a pas l’air bien méchant, mais en vrai cela correspond à des symptômes terribles et à une dégradation très sévère de l’état de santé du malade, le mettant en danger à brève échéance.

Bref ça rigole moyen.

Conséquence : la personne qui se découvre diabétique doit adopter un régime super strict et ne souffrant aucune entorse, sous peine de joyeusetés allant de la perte de la vue au coma pur et simple.

La double peine du diabétique, c’est que non seulement il doit être extrêmement vigilant sur les glucides (sucres) qu’il consomme, mais il doit aussi limiter les lipides (le gras) au maximum. En effet, la consommation de gras favorise le diabète, on se voit donc privé de fromage ET de dessert.

La cata.

Heureusement, en suivant les bons conseils, il est possible de se recréer un univers gourmand et délicieux, tout en respectant les contraintes médicales imposées par la maladie. Et ça tombe bien, on a justement un livre sur le sujet (c’est pas un peu dingo une coïncidence pareille ?).

Recettes pour diabétiques

Cet ouvrage informatif et documenté est avant tout un recueil de recettes toutes plus gourmandes les unes que les autres : bruschettas, plats de viandes, poissons marinés, mais aussi pancakes, lasagnes ou gâteaux, c’est permis du moment que c’est préparé avec les bons ingrédients et intégré dans un régime pensé et pertinent.

La cerise sur le gâteau ? S’il vous reste un petit creux, foncez chez Eugène, la pâtisserie faites par des diabétiques pour des diabétiques. Du pain, des viennoiseries, des monts-blancs, des tartes au citron, et même des chocolats : ici, pas de souci c’est permis. Et c’est trrrroooooop bon.

Comme quoi quand on est gourmand on peut faire des miracles …

Pâtisserie Eugène, 11 rue Guillaume Tell, 75017 Paris

Cuisine pour Diabétiques, de Louise Vaugoude

 

Partager Twitter Facebook Google +

Auteur :
Prix :
Date :
BAN :

Voir la fiche

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi