Accueil > Tendances > 4 Fruits exotiques et nouveaux goûts à découvrir

4 Fruits exotiques et nouveaux goûts à découvrir

4 Fruits exotiques et nouveaux goûts à découvrir

Nom d’un petit kiwi jaune, aux dernières nouvelles, il semblerait que les fruits exotiques ne se limitent pas aux mangues et aux papayes.

En effet, selon plusieurs sources sures, les gens qui vivent à l’autre bout de la planète mangeraient des fruits dont on ne soupçonnait pas l’existence il y a peu.

D’ailleurs, pour le vérifier, il suffit de faire un petit tour au rayon surgelé des grandes surfaces asiatiques et de jeter un coup d’œil aux glaces et esquimaux. Ici, pas de parfum vanille, chocolat ou fraise, mais des saveurs non identifiées qui semblent remporter un franc succès auprès des amateurs du genre.

Alors si vous êtes curieux, on vous présente aujourd’hui certains de ces fruits qui enchantent chaque jour des millions de personnes à travers le globe …

Le beau gosse sans cervelle : le fruit du dragon



Il est beau comme un camion : sous ses écailles rose fuschia, il cache une chair blanche tachetée de points noirs, haute couture. Malheureusement, passez votre chemin, le fruit du dragon n’a pour ainsi dire aucun goût. Il fait cependant son effet dans une corbeille de fruits, plaisir des yeux en quelque sorte …

On en trouve où ? Chez les maraîchers bling bling

Le  goût et la couleur : le pandan


Cette belle plante tropicale aux longues feuilles vertes dégage un parfum douçâtre et persistant que certains comparent parfois à la vanille. Si cette référence est légèrement tirée par les cheveux (et, il faut bien l’avouer, un peu flatteuse pour le pandan), la saveur du pandan est l’une des plus populaire du monde. Elle vient de ses feuilles, dont on tire un extrait parfumé très utilisé en pâtisserie, en particulier en Asie du Sud Est. On le retrouve à toutes les sauces. Sa signature : la couleur vert vif qu’il donne à tout ce qu’il touche.

On en trouve où ? Sous forme de feuilles au rayon « herbes » des supermarchés asiatiques. Sous forme d’extraits (plus ou moins naturels) au rayon sucré des mêmes magasins.

Le durian, le puant.


Le durian est au verger ce que le camembert est à la crémerie : un empereur puant, adoré par certains, détesté par d’autres. Seul, tout en haut de sa montagne qui pue, le durian diffuse son odeur fétide dans tous les marchés de Chine et les chinatowns du monde. Derrière ses féroces épines et son allure de tank végétal, se cache une chair jaune pâle dont la saveur principale évoque de façon assez frappante une chaussette en décomposition.

Cela ne l’empêche pas d’être l’un des fruits les plus populaires du monde.

On en trouve où ? Pour commencer, on peut gouter le riz gluant au durian du restaurant Lao Thaï, 128 rue de Tolbiac à Paris. Sinon, on se rabat sur de la pâte de Durian, dispo dans tous les supermarchés asiatiques du monde.

L’ami des grands et des petits : l’azuki


Très populaire au Japon, ce haricot rouge à la saveur douce est souvent travaillé en pâte. On le retrouve fourré dans des pancakes ou dans des gâteaux de riz – parfois même dans des macarons. S’il peut paraître un peu fade à nos palais habitués à la douce violence du chocolat, c’est un ingrédient qui apporte texture et gourmandise là où l’on en a besoin.

On en trouve où ? A Paris chez Kioko ou K-Mart dans le quartier japonais. En ligne sur Nishikidori Market.

Partager Twitter Facebook Google +

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi