Accueil > Tendances > C’est comment la cuisine coréenne ?

C’est comment la cuisine coréenne ?

C’est comment la cuisine coréenne ?

Nom d’une petite paire de baguettes en métal, vous avez-vu cet engouement pour la cuisine coréenne ? Il y a encore quelques mois, manger coréen (en dehors du fameux barbecue) relevait de la franche excentricité, alors qu’aujourd’hui, le comble de la branchitude serait de préparer son propre Kimchi maison.

Vous vous sentez un peu perdus ? Vous n’avez pas encore vraiment eu l’occasion de vous y mettre ? Pas de panique, aujourd’hui on vous donne les repères pour comprendre la cuisine Coréenne … et en devenir accros.

Cuisines coréenne et japonaise : c’est différent, c’est pas pareil.

La cuisine Coréenne joue à « je t’aime moi non plus » avec la cuisine Japonaise, et il est amusant de constater à quel point les deux gastronomies sont à la fois semblables et opposées. Ainsi, dans leurs ingrédients structurants on trouve de nombreuses similarités : le riz (bien sur), la sauce soja, l’huile de sésame, la pâte de soja fermentée (miso 味噌 au Japon, doenjang 된장 en Corée), mais aussi les radis, l’algue nori et encore bien d’autres produits.

Cependant, alors que la cuisine Japonaise n’aspire qu’à l’épure, la cuisine Coréenne rue dans les brancards : il faut que ça déménage !! On aime les goûts forts et relevés, les saveurs riches, l’ail, le piment, le sel, on en redemande. La cuisine Coréenne fait ainsi parfois figure de cousine trash (mais trop sympa) de la cuisine Japonaise.

Kimchi mon amour

Dans le monde, peu d’ingrédients peuvent prétendre occuper une place aussi centrale dans une culture culinaire que le Kimchi en Corée. Il s’agit de légumes (chou chinois, concombre, radis) frottés de sel et de piment et laissés à fermenter des jours (des mois ?) avant d’être consommés absolument à TOUTES les occasions (petit déjeuner inclus). La saveur aigre et piquante du Kimchi, reconnaissable entre mille, peut surprendre au départ, mais une fois qu’on est tombé dedans, c’est pour la vie.

Notons par ailleurs que le Kimchi n’est que l’un des nombreux met fermenté de la cuisine Coréenne, laquelle a su s’adapter à de longs mois d’hiver en développant de très nombreuses techniques de conservation des aliments (dans le sel, le soja etc …).

Une table à déchiffrer

Profondément asiatique dans son esprit, la table coréenne est infiniment subtile et se doit de répondre à de nombreuses règles pour être pleinement appréciée.

Tout d’abord, comme au Japon, la saisonnalité est un acteur majeur du repas coréen, et le menu sera savamment étudié pour correspondre aux différents aspects climatiques ou religieux de la période.

Ensuite, il ne faut surtout pas approcher la cuisine Coréenne plat par plat, à l’occidentale, mais comme un menu dans son ensemble. En effet, chaque élément de la table est là pour une raison, et doit répondre aux autres pour assurer le parfait équilibre des textures, des saveurs, et des couleurs. Ainsi, le piquant du Kimchi sera équilibré par le riz ou par une petit salade de pommes de terre à l’huile de sésame.

Cette recherche permanente d’équilibre est l’une des raisons de la présence sur la table coréenne des banchans, ces multiples petits accompagnements que l’on vous servira systématiquement lors d’un repas coréen (complètement réjouissants les banchans, c’est toujours un peu Noël quand ils arrivent à table).

Bref, une cuisine à la fois festive et subtile, gourmande et saine, à découvrir à la première occasion : vous ne le regretterez pas c’est promis !

Une adresse pour goûter : Hang A Li, 7 rue de Louvois, 75002 Paris

Une adresse pour faire ses courses : K-Mart rue Sainte Anne

Un livre pour se lancer : Cuisiner Coréen pas à pas

Partager Twitter Facebook Google +

Vos commentaires

  1. Pingback: 3 clés pour comprendre la cuisine cor&ea...

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi