Accueil > Bonnes Adresses > Une petite visite au café Pouchkine

Une petite visite au café Pouchkine

Une petite visite au café Pouchkine

Nom d’un petit samovar en sucre, vous avez entendu parler de cette pâtisserie russe qui s’est installée au cœur du quartier des grands magasins ?

Ouvert à Paris an 2010, le café Pouchkine est l’enseigne parisienne d’une fameuse pâtisserie de Moscou, laquelle se veut représentative de la pâtisserie de luxe à la française (tendance Ladurée).

Le café Pouchkine de Paris serait donc la version parisienne d’un salon de thé russe qui se voudrait français. Vous suivez ?

En tous les cas nous, ça nous intéresse drôlement de goûter, et de voir comment les russes interprètent à leur façon la grande pâtisserie classique à la française.

Cela faisait un moment que l’on tournait autour, et c’est au cours d’une petite escapade dans le Marais (ils ont aussi une boutique place des Vosges), que nous trouvons enfin l’occasion de nous faire un shopping chez Pouchkine.

Et alors, qu’est-ce que ça raconte ?

Café Pouchkine

1 – C’est BEAU

Alors là, bluffés. Les gâteaux sont de véritables œuvres d’art, nous sommes sous le charme. Pourtant, nous serions plutôt du genre à préférer une belle brioche bien fraîche à un macaron pimpé aux paillettes, mais là, il faut avouer que certains gâteaux sont de petites œuvres d’art, tout en restant appétissants.

Café Pouchkine

2 – Il y a aussi du salé

Tiens la bonne surprise : le café Pouchkine propose une sélection de Pirojkis, ces petits chaussons à la brioche fourrés de viande ou de légumes. On en choisit une petite sélection, au canard, au bœuf ou aux champignons, qui se révéleront tous absolument remarquables : la farce comme la pâte sont succulentes.

Café Pouchkine

3 – On découvre la sgouchonka

La quoi ? C’est un genre de crème caramel, très très très sucrée, une sorte de Dulce de Lece russe, à laquelle un certain nombre des gâteaux de la pâtisserie rendent hommage. Le goût est presque épicé, la bouche chauffe sous l’assaut de tant de sucre, mais cela vaut décidément la découverte.

Café Pouchkine

4 – On craque !!

Si le très beau Priannick (un pain d’épices formé en galet et gravé d’un sceau doré) fourré à la sgouchonka s’est avéré trop costaud pour nous, nous tombons en amour pour le superbe Medovick. C’est un biscuit au sarrasin surmonté d’un empilage de couches de crème smetana (crème fraîche) et de sgouchonka. Ici , la puissance du sucre de la sgouchonka est contrebalancée par l’acidité et la fraîcheur de la crème, c’est un pur délice, et une vraie nouveauté.

Café Pouchkine

Bilan : on recommande vivement le passage chez Pouchkine, de belles découvertes, une élégance folle, une gourmandise assumée.

Café Pouchkine, carte et adresses ici.

Partager Twitter Facebook Google +

Vos commentaires

  1. very easy kitchen

    je suis une inconditionnelle du Medovick. j’ai eu la chance d’aller au café pouchkine à Moscou mais à Paris la patisserie est topissime tout en étant originale

    9 avril 2014 - 08:04

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi