Accueil > Actus > Et si on faisait notre galette des rois maison ?

Et si on faisait notre galette des rois maison ?

Et si on faisait notre galette des rois maison ?

A force de regarder Mercotte faire ses galettes des rois à la télé, voila t’y pas que le virus nous a pris : une envie impérieuse et urgente de faire notre première galette en cette nouvelle année.

La bonne nouvelle, c’est que figurez-vous que l’un des meilleurs éditeurs culinaires du monde (nous) vient de sortir un précieux guide pour apprendre à faire et sublimer la galette des rois (quel sacré morceau de chance).

Plus d’excuses, allez hop, c’est parti on s’y est mis – et vous pourrez suivre nos exploits sur la petite vidéo en fin d’article, que vous avez intérêt à visionner vu le mal de chien qu’on s’est donnés à la faire, on y a passé plus de temps qu’à faire la galette.

Bref. On vous raconte nos aventures ?

Etape un : the « pâte feuilletée » situation.

Avouons-le, quand il s’agit de faire sa galette, la préparation de la pâte feuilletée, véritable mur porteur de la pâtisserie FraaAAANNNçaise, n’est pas le moindre des détails. En ce qui nous concerne, nous avons décidé que tester aussi la pâte feuilletée cela faisait beaucoup pour le même jour, et nous sommes du coup allés acheter une belle plaque de pâte feuilletée pur beurre de chez François (la meilleure), voila ça c’est fait, on peut attaquer la suite.

Galette des rois

Etape deux : le parfum de la garniture.

Non parce qu’on n’allait tout de même pas faire une bête frangipane, qu’est-ce que vous croyez, on est en 2014, wake-up les copains, il serait temps d’arrêter d’être ringards de la galette !

Nous au départ, on voulait faire la recette de la garniture à la figue et au chocolat vue dans le livre, mais il fallait de la crème fleurette et on n’en avait plus, et vu qu’il était 21h32 on s’est dit qu’on allait trouver une autre idée. On a donc fouillé dans nos placards, et on s’est décidés pour une garniture crème d’amandes, à laquelle nous avons ajouté une bonne lampée de jus de yuzu histoire de nous donner un genre.

Etape trois : le montage.

Les conseils du livre étant parfaitement clairs et précis, tout s’est bien déroulé, on s’est même un peu sentis en surconfiance, du coup on a décidé de découper notre galette en forme d’étoile.

Avant cela il a cependant fallu mettre le fève, et là, mystère de l’univers, alors que depuis des années nous gardons des fèves qui ne servent à rien mais que nous ne pouvons nous résoudre à jeter, pour une fois qu’on en avait besoin, impossible de mettre la main dessus. Un pois chiche fera donc l’affaire.

Galette des rois

Etape quatre : la cuisson.

Normalement il aurait fallu remettre la galette au frais avant de la cuire mais il commençait à être vraiment tard donc non. Normalement aussi on ne se lance pas dans des formes de découpes compliquées quand on est un petit padawan débutant, mais nous on trouvait ça joli.

Suite à ces deux mauvaises décisions, nous sommes donc au regret de vous dire que notre garniture est partie voir ailleurs si nous y étions. Tout a coulé partout : la découpe en étoile ne laissait plus de place à la crème pour s’étaler, ce qu’elle s’est empressée de faire dehors, d’autant plus vite qu’on ne l’avait pas mise au froid et qu’elle était molle.

Bon, cela dit ce ne fut pas bien grave, et après une petite phase de panique, tout est rentré dans l’ordre.

Galette des rois

Etape cinq : le miam.

A la sortie du four, une fois notre galette nettoyée de la pâte qui s’en était écoulée, on peut enfin admirer notre oeuvre. Elle est un peu de travers mais franchement elle a de l’allure, elle sent bon, elle est dorée et craquante.

Fiers nous sommes.

Il ne reste plus qu’à s’en couper une part et se la déguster pepère Robert, avec une bonne tasse de thé au jasmin, petit moment de bonheur.

Et vous savez quoi ? On a même eu la fève !

 

Partager Twitter Facebook Google +

Vos commentaires

  1. LadyMilonguera

    J’en prendrais bien une part…

    7 janvier 2014 - 15:01
  2. Andréa

    Hey mais elle n’est pas si tordue que ça ! Moi je la trouve très jolie même ! :)

    8 janvier 2014 - 10:01
    • Marabout

      Alors ça Andréa c’est trop gentil ça nous va droit au coeur :)

      8 janvier 2014 - 17:01
  3. Charlotte Bodin

    Haha ! Moi aussi j’ai fait la mienne, avec la même pâte feuilletée du même Monsieur, chérie !Ce n’était pas une première pour moi mais ça faisait très longtemps que je ne m’y étais pas lancée… Elle est sortie délicieuse, et plutôt belle malgré qq. cicatrices…Mon erreur a été d’étaler la pâte trop finement (on était une quinzaine au bas mot) ce qui fait qu’elle n’a pas trop gonflé, et qu’elle a légèrement craquelé en suivant les jolis dessins que j’avais fait sur la pâte: comme si la crème d’amande s’était gonflée d’orgueil au four, et voulait se faire la malle… Au final,la finesse de la pâte-dentelle sur ma crème d’amande, c’était top, un concept nouveau mais qui a bien plu (moi j’étais déçue de ne pas avoir un énorme coussin de feuilletage). J’adore ton idée du Yuzu, So food-trendy ! moi plus classique, j’ai choisi de faire une crème d’amande très très amande, (en me souvenant de notre ami de la rue Yves Toudic)je l’ai faite avec une poudre d’amande (émondées, etc. et broyées MAISON) et noisette (j’ai laissé la peau sur celles-ci pour obtenir une poudred’un joli brun, et je les ai torréfiées bien fort, et je les ai écrasées un peu plus grossièrement, pour qu’elles se sentent en bouche. Là-dessus, le zeste d’un citron, une pointe de vanille ET 2 CS de rhum Diplomatico, pcq c’est ce qu’on allait déguster avec, sorry about the cup of tea darling ! Résultat: un chouette dimanche entre potes (une copine rentrait d’espagne avec 1/2 tonne de Bellota) plus galette et rhum ! le pied , de quoi se donner du courage pour la rentrée… Bisous à vite bella !

    8 janvier 2014 - 16:01
    • Marabout

      Han mais j’adore cette garniture amandes et noisettes torréfiées !! Et moi aussi j’ai mis du vieux rhum, oups j’ai oublié d’en parler :) Bonne année à toi et à vite indeed !!

      8 janvier 2014 - 17:01
  4. Jackie

    J’adore la forme, et la garniture pas mal non plus. Je découvre votre site coté cuisine. Très sympa. Belle continuation et dès bonne année 2014

    9 janvier 2014 - 15:01

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi