Accueil > Actus > Buche or not buche ? Episode 1 : Buche !

Buche or not buche ? Episode 1 : Buche !

Buche or not buche ? Episode 1 : Buche !

Bonjour à vous chers amateurs de petits pères noël en chocolat, de scies en pâte d’amandes et de champignons en meringues, le mois de Décembre est bel et bien là, et la question du repas de Noël commence à ne plus être uniquement théorique ne croyez-vous pas ?

La pression monte, tonton Gustave nous propose de faire le foie gras, on passe notre temps sur internet à chercher des recettes de volailles farcies, et notre porte-monnaie a des vapeurs à l’idée des dépenses somptuaires qui ne manqueront pas d’être faites en marrons glacés, saumons fumés, et autres boissons festives et pétillantes (avec modération).

Et comme chaque année, la question du dessert va diviser la France pire que le débat « pour ou contre l’écotaxe » : buche or not buche ?

Certains ne sauraient envisager Noël sans elle, d’autres la détestent, et nous, on s’est dit qu’on allait y réfléchir sans s’énerver.

On commence par le choix du camp des amateurs de bûche de Noël, histoire de voir en 2013 comment avoir la bûche spirituelle.

On surfe sur les bûches originales des bons pâtissiers

Vous aimez la bûche mais vous tenez à votre réputation de gourmand moderne ? Foncez sur les bûches des grands pâtissiers, il n’y en a pas un qui n’y aille de son modèle, il suffit de parcourir la presse culinaire pour les voir tous défiler.

Bon, c’est sur qu’au passage la bûche se perd un peu et finit parfois en forme de chaussure ou de cosmonaute, mais elles sont en général aussi délicieuses que belles. La bonne nouvelle ? Tous les bons artisans de France et de Navarre s’y mettent, surveillez les vitrines près de chez vous.

Celle que l’on rêve de goûter : la bûche au praliné fumé de Philippe Conticini.

On aime la tradition

Alors, dans ce cas, on ne peut faire AUCUNE concession à la médiocrité ! On choisir une vraie bûche de pâtissier, fraîche, sans additifs ni conservateurs, avec un biscuit au bon goût d’oeufs frais et une crème onctueuse, et parfumée avec finesse. Pas super original, mais dans le genre régressif, on ne connait pas plus fort.

On met les mains à la pâte

Avec toutes ces émissions culinaires qui nous donnent les clés pour tout pâtisser hyper fastoche, c’est décidé cette année on s’y met ! Pas de panique inutile, on se munit d’une bonne recette et on y va tranquillou en prenant son temps. L’avantage ? On customise les parfums : chocolat-passion, praliné-citron,vanille-caramel, c’est comme on aime.

Cerise sur le gâteau, le meilleur est encore à venir : on peut se lâcher sur la déco, enfin une bonne raison d’acheter ces paillettes alimentaires dorées dont nous rêvions en secret.

On prend l’option glacée

Une bonne alternative si vous n’avez pas de bon pâtissier près de chez vous ou si vous souhaitez sortir de la tradition basique en gardant l’esprit d’origine : la bûche glacée fait toujours mouche. Il y en a pour tous les goûts, aux fruits, au chocolat, avec ou sans meringue, crémeuse ou en sorbet, et avec le grand avantage de moins plomber l’estomac que la version gâteau, on comprend son succès auprès des gourmands de toutes sortes.

…. vous n’êtes toujours pas convaincus ? On revient bientôt avec plein d’idées de desserts de Noël pour ceux qui n’aiment pas la bûche.

Partager Twitter Facebook Google +

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi