Accueil > Tendances > Est-ce que tout est bon dans la noix de coco ?

Est-ce que tout est bon dans la noix de coco ?

Est-ce que tout est bon dans la noix de coco ?

Le saviez vous les petits gourmands, au delà des rochers et des bounty, la noix de coco a plusieurs vies ? La chair que l’on croque au naturel n’est que la partie émergée de l’iceberg, celle qui dissimule la forêt de bonnes choses qui peuvent être extraites de cette grosse boule de bowling à poils durs.

Clé de voûte du mode de vie et d’alimentation de centaines de milliers de personnes à travers le monde, la coco est restée longtemps cantonnée au rôle de curiosité exotique sous nos latitudes, et nous commençons tout juste à découvrir ses multiples usages et propriétés. Car au delà d’apporter son délicieux parfum reconnaissable entre mille, la coco peut faire office de graisse ou de farine, de boisson rafraîchissante ou de pâte à tartiner, croyez-nous, suivez le guide, vous n’avez pas fini de vous amuser …

La crème

Si on presse la noix de coco (râpée) qu’est-ce qu’il  en sort ? De la crème. Cet extrait ultra parfumé (et un peu gras il faut bien le dire) est une bombe à saveurs, surtout si vous avez la chance d’en trouver de la fraiche ce qui est malheureusement rare dans les pays occidentaux. Quelques marques (Kara) en proposent tout de même en briques, vérifiez-bien que la crème est composée à 100% de noix de coco et ne contient pas d’eau.

Le lait

Le lait de coco se trouve par contre très facilement dans nos supermarchés. Il s’agit d’extrait de coco allongé à l’eau. Moins gras et moins fragile que la crème de coco, il est plus facile à utiliser … il est aussi beaucoup moins parfumé, à vous de voir.

La farine

Fausse farine (en fait il s’agit de noix de coco séchée, dégraissée et râpée), elle ne peut être utilisée seule comme substitut de la farine de blé. Son gout délicat et sucré, son indice glycémique bas et sa richesse en protéines en font malgré tout un ingrédient de choix.

En pâtisserie, associée à d’autres farines avec ou sans gluten, elle fait merveille dans les gâteaux, les pains ou les brioches. On peut également l’utiliser dans les crèmes ou les smoothies.

L’huile

Egalement appelée huile de Coprah, elle est très stable à la cuisson et est très présente dans les recettes de la cuisine Indienne. Assez décriée en raison de sa teneur en acides gras saturés, elle connait par contre un grand succès en cosmétique (ce qui explique qu’on la trouve parfois au rayon produits de beauté).

L’eau de coco

L’eau de coco, contrairement aux produits cités ci-dessus, n’est pas extraite de la chair blanche de la noix. Il s’agit du liquide transparent se trouvant à l’intérieur du fruit. Consommé lorsque le fruit est vert, il fait office de boisson rafraîchissante : un coup de machette pour ouvrir la noix, une paille, et hop voila une canette « beach style » du meilleur effet.

Au niveau du goût  ? Rien à voir avec le lait de coco, c’est léger et végétal, on aime ou pas, en tous les cas ça désaltère.

Partager Twitter Facebook Google +

Vos commentaires

  1. Pingback: La noix de coco dans tous ses états | CookingPlanet

  2. Pingback: La noix de coco dans tous ses états | Ma...

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi