Accueil > Bonnes Adresses > Mais c’est quoi l’anti café ?

Mais c’est quoi l’anti café ?

Mais c’est quoi l’anti café ?

Bonjour jeunes gourmands éveillés, aujourd’hui la team Marabout vous emmène dans un lieu étrange : l’anti-café.

Ce qui de loin pourrait ressembler à un repaire de plus pour hipsters en goguette se révèle être un des lieux les plus novateurs et les plus sympathiques de la capitale. On pèse nos mots : pour qu’on vous traîne dans un endroit dont l’intérêt ne tourne pas exclusivement autour du manger, faut que ça en vaille drôlement le coup.

Le principe : cela pourrait ressembler à un café, sauf qu’ici on ne règle pas ses consommations mais son temps de passage. Par exemple, vous venez passer une heure à l’anti-café, et bien ça vous coûte 4 €. Pour ce prix là, et pendant tout le temps que vous restez, vous pouvez profiter autant que vous voulez des services : wifi, photocopieuse à disposition, prises pour votre ordinateur, mais aussi livres, journaux, jeux de société.

Anti Café

Coté miam, un grand nombre de choses à boire et à manger sont proposées en libre service : boissons chaudes et froides en quantité (thés, café, sirops, jus de fruits etc …), biscuits, fruits, chips ou gâteaux apéritifs sont disponibles dans le joli coin cuisine. On vient se servir, on ouvre le frigo comme à la maison et on s’installe.

Vous ne trouvez rien à votre goût ? Pas de souci, venez avec votre manger, ici c’est libre, à l’anti-café l’idée c’est que vous soyiez bien.

Et c’est ça qui fait que ça fonctionne, c’est qu’on s’y sent tout de suite à l’aise.

On peut passer un moment dans les canapés à discuter avec les copains autour d’un café, ou bien organiser une réunion pour travailler un mémoire, ou encore venir lire un livre au calme, écrire un article, comme on veut, c’est un peu comme une pièce de la maison en plus qu’on partagerait à plusieurs (au début on pouvait même venir y prendre l’apéro, mais la préfecture est en train de mettre le nez dedans, tant que ça n’est pas clarifié, plus d’alcool à l’Anti-Café).

Pas grand chose, donc, à reprocher à cet endroit qui tranche admirablement avec l’ambiance polaire des cafés parisiens, enfin un lieu public où il fait bon travailler.

C’est une adresse précieuse, en tous les cas nous on y est tout le temps fourrés – et c’est peut être ça le seul souci : il peut y avoir du monde.

Mais ne vous découragez pas, la prochaine fois que vous passez dans le quartier de Beaubourg, passez une tête, entrez voir, préparez vous une tartine au Nutella et un thé Earl Grey, installez-vous, vous verrez, vous aurez du mal en repartir …

L’Anti Café, 79 rue Quincampoix, 75003 Paris

Anti Café

Partager Twitter Facebook Google +

Vos commentaires

  1. Pingback: On a testé l’anti café. | CookingPlanet

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi