Accueil > Tours de Main > Quelques petits trucs pour réussir de bonnes confitures…

Quelques petits trucs pour réussir de bonnes confitures ?

Quelques petits  trucs pour réussir de bonnes confitures ?

Réussir ses confitures, c’est pas toujours du gâteau !

On rêve tous de jolies étagères remplies de pots adorablement rangés, de petits déjeuners joyeux et colorés aux parfums de fraises, cassis ou groseilles, mais avant d’y parvenir, il faut se mettre aux fourneaux – et une confiture bien faîte, il n’y a pas à tortiller : c’est du boulot.

Heureusement pour vous il y a de forts bons ouvrages sur le sujet (par exemple ici ou même ), et histoire de vous donner toutes les chances jusqu’au bout, nous avons décidé de partager avec vous nos conseils de « Mamies confitures », des petits trucs pas compliqués qui feront sans doute la différence…

Fruits mûr et savoureux

Ok c’est pas le scoop de la décennie, mais on n’a toujours pas trouvé le moyen de faire de bonnes confitures sans bons fruits. Alors merci de faire l’effort de trouver de beaux et bons fruits à maturité si vous voulez rendre hommage à votre propre travail en cuisine, un peu de fierté que diable !

Cuisson maîtrisée en quantité raisonnable

Si vous le pouvez, nous vous conseillons de préparer de plutôt petites quantités à la fois, cela vous donnera une meilleure maîtrise du processus et une meilleure visibilité lors de la cuisson. Si votre grand-mère vous a fait cadeau de 12 kilos de poires, cuisinez-les donc en plusieurs fois …

Par ailleurs, prévoyez une marmite ou une casserole de grand volume pour votre cuisson, car la confiture va un peu vivre sa vie, et il va falloir l’écumer, la laisser bouillonner, gonfler, sans repeindre votre cuisine si possible.

Confitures

Trouver le bon Twist

Comme Lise Bienaimé, la formidable créatrice de La Chambre aux confitures (joli livre ici), on s’amuse à créer des associations délicieuses et surprenantes : poires et noisettes, bananes rhubarbe et passion, cerises et piment d’Espelette… On peut rajouter des herbes ou des épices, corser avec une pointe de caramel, glisser quelques fruits confits, la gourmandise n’a pas de limites alors pourquoi se priver, on ne voit pas bien !

Hygiène et mise en pot

Et oui c’est la partie rébarbative de la leçon, mais la confiture est un produit qu’on aime garder dans ses placards, alors pour qu’elle se conserve le plus longtemps possible, on fait une mise en pot propre et nette. On choisit des pots adaptés, qui ferment bien, stérilisés 5 mn à l’eau bouillante (sans oublier le couvercle).

On les remplit à l’aide d’un entonnoir pour éviter les taches sur les bords, et on les conserve au frais et à l’obscurité (c’est du boulot, mais faut ce qui faut).

The right bread at the right place

Et pour finir, faites honneur à vos propres créations : servez-nous tout cela avec un grand pain, fait par un bon artisan boulanger : ça change tout, et la confiture n’en est que meilleure !

Partager Twitter Facebook Google +

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi