Accueil > Actus > Brownies, un peu, beaucoup, passionément …

Brownies, un peu, beaucoup, passionément …

Brownies, un peu, beaucoup, passionément …

Dans la vie, il faut être précis. Par exemple, si je vous dis : « J’apporte un gâteau au chocolat à ton anniversaire », vous conviendrez que ce n’est pas la même chose que « J’apporte un brownie » n’est-ce pas ?

C’est que le brownie est un genre en soi, qui répond à des codes précis, résultats des travaux intensifs de générations de ménagères américaines, pour aboutir à la petite merveille de fondant, de craquant et de gourmandise que nous connaissons tous.

Un livre entier n’est donc pas de trop pour en révéler les secrets, pour vous donner les codes du brownie parfait et vous faire découvrir ses innombrables déclinaisons.

On vous en dévoile quelques principes ?

Brownie à la guimauve

C’est quoi le brownie ?

Le brownie d’abord est un gâteau carré (si tu fais un brownie rond tu seras la risée de ton quartier jusqu’à au moins l’an 3000), riche (et oui, on n’a rien sans rien), fondant, avec des trucs dedans, et (le plus important) : une croûte craquante sur le dessus.
« Hey man, un brownie qui ne craque pas sur le dessus c’est comme un bretzel sans sel » disait Lao Tseu.

J’ai peur de me planter à la cuisson …

C’est sur qu’un brownie trop sec, c’est pas génial – mais il suffit d’un peu d’attention pour réussir un gâteau fondant comme on l’aime. L’astuce de la pique enfoncée à coeur marche toujours : il ne doit y rester que quelques miettes humides. S’il y a encore de la pâte liquide : ce n’est pas assez cuit. Si la pointe ressort sèche : too late !
Et n’oubliez pas la règle d’or : il vaut mieux le sortir un peu trop tôt qu’un peu trop tard, vous pourrez toujours compléter la cuisson.

Brownies Mocha

C’est pas encore assez riche , je veux rajouter des trucs dessus

Alors là ça tombe bien bande de petits gourmands, le brownie est prêt à accueillir  tous les toppings du monde : glaçages divers (cream cheese, ganache, beurre parfumé …), cheese cake, confiture de lait, fruits, crème à la vanille, crumbles ou céréales – n’ayez pas peur de vous lâcher : tout ce qui est bon lui va à ravir.

Rachel's bar

Et pour le manger ?

Alors là on vous demande deux minutes d’attention, c’est un sujet sérieux. Les brownies se servent en carrés. Pas en parts, pas en lichettes, pas en ronds : en carrés. Utilisez un bon couteau, essuyez-le entre chaque part, et découpez-nous de jolis carrés appétissants, dont la tranche fondante fera frémir vos convives.

C’est ça aussi le plaisir du brownie !

Brownies comme à New York, de Susie Théodorou.

Brownies comme à New York

 

 

 

Partager Twitter Facebook Google +

Vos commentaires

  1. Steph.

    J’adore le brownie surement mon gâteau préféré avec la tarte au citron ça donne envie votre livre, j’ai découvert le browkie mmm

    9 avril 2013 - 18:04

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi