Accueil > Tendances > Et alors, les tendances 2013 ?

Et alors, les tendances 2013 ?

Et alors, les tendances 2013 ?

Nom d’un petit saucisson au thé matcha, le mois de janvier n’est pas fini, vite, il est encore temps de publier notre avis sur les tendances 2013.

Halalalala ces fameuses tendances, tout le monde y va de sa petite chansonnette sur le sujet alors pourquoi pas nous ?

On vous livre ici en toute confidentialité les sujets de discussions gourmands qui nous occupent, faites en bon usage … et surtout ne les prenez pas (trop) au sérieux !

On fera de la soupe au chou

On n’y aurait pas cru il y a quelques années, mais il faut se rendre à l’évidence : le chou est devenu complètement tendance.

Que ce soit en version italienne chic, le rapini, genre de pousse de brocoli; ou bien le chinois pak choi, jeune chou aux feuilles vertes, délicieux cuisiné au wok; ou encore le kimchi, chou fermenté essentiel dans la (très branchée) cuisine coréenne : on le voit partout !!

Le top du top : le Kale (si quelqu’un sait comment cela se prononce, merci de nous envoyer un courrier sous pli discret chez Hachette Livres). Considéré comme un Super Aliment outre Atlantique, il est l’objet en France de toutes les convoitises.

On fera la fortune des magasins Paris Store

Pourquoi ? Mais parce qu’en matière de nourritures, l’Asie n’en finit plus de déferler sur l’occident pour notre plus grand bonheur.

Ainsi, l’on découvre l’infinie étendue du continent gastronomique chinois, et les  cuisines du Shandong, du Sechuan ou du Wangzhou nous dévoilent leurs merveilles.

On se régale également des cuisines d’Asie du Sud Est, après des années passées bloqués au stade « soupe coco-crevettes », on se penche enfin sur les crabes farcis, viandes marinées, salades, potages, nouilles, gâteaux de cet immense territoire où des milliers de saveurs restent à découvrir.

Plus à l’est, le Japon n’a pas non plus fini de nous fasciner – et quant à la Corée, elle sort enfin du placard : la K-Food fait courir les gourmands curieux de New York à Paris.

Bref les copains, il serait temps d’investir dans une belle paire de baguettes.

Les trucs bizarres

Peut être un peu grâce à (ou à cause de) cette déferlante asiatique, le bizarre est à la mode. Dans un monde blasé ou plus personne ne s’émeut de voir manger des vers de terre à la télévision, les nouveaux aventuriers de l’assiette donnent le ton.

Vous voulez briller dans les milieux foodeux (et non footeux attention de pas se tromper) ? Mangez de la salade de méduse, de la crème de durian (ce fruit asiatique à l’odeur putride), voire, encore mieux, des oeufs cent ans ou des crevettes vivantes.

On deviendra piliers de bars – à thème.

Cela n’arrête plus ! Pas une semaine sans qu’un nouveau bar mono-thématique ne fasse parler de lui !

Les bars à bière rivalisent d’élégance et se défont de leurs allures de pubs anglais. Ils proposent des dizaines de références, avec si possible un maximum de bières introuvables fabriquées par des moines trappistes isolés du monde.

Les bars à cocktails misent sur l’ambiance prohibition et années folles, jazz en fond sonore et tenue dandy exigée.

Les bars à saké proposent des bouchées pointues, réalisées « minute » par un véritable chef japonais digne des plus grandes tables.

Quant aux nouveaux bars à vin, faussement décontractés, ils jouent le name dropping sur les domaines les plus pointus et proposent l’air de rien des grignotages ultra-snobs (burrata, colonnata et toute la clique) – et en général, plutôt bien réussis.

Bref, on se régale !

On deviendra jardinier

La culture de végétaux comestibles à la maison, c’est le top ! Si certains amoureux des plantes récoltent des tomates dans leur jardin et de la coriandre sur leur balcon depuis longtemps, le geste se démocratise de plus en plus, même en ville.

Les parcelles de jardins communautaires s’arrachent pire que les carottes violettes au marché des Batignolles, et les dénicheurs de tendances nous promettent des bacs à faire pousser les courgettes dans le salon pour bientôt.

Et en attendant? On investit dans un germoir.

Et aussi :

… on en n’a pas fini avec la street food, la pâtisserie toujours plus belle, les fromages recomposés comme des pièces montées, la cuisine d’Israël et d’Iran, le végétarisme chic et gourmand, le piment, le thé et le café, l’Amérique du sud ….

Partager Twitter Facebook Google +

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi