Accueil > Tours de Main > Les fraises et les herbes : un mariage d’amour

Les fraises et les herbes : un mariage d’amour

Les fraises et les herbes : un mariage d’amour

Nom d’une salade ramollie, y a-t il cooking faux pas plus terrible que de finir un repas d’été par une barquette de fraises insipides ? Attention les enfants, ce n’est pas parce qu’il fait chaud que vous devez laisser vos talents culinaires dans la valise – et même si votre emploi du temps est over booké entre les descentes à la plage, le shopping  d’espadrilles et la dégustation de cocktails au macumba café, on compte sur vous pour régaler vos hôtes avec un dessert chic et frais, réalisé en même pas deux coups de paire de ciseaux.

Car voyez-vous : les fraises adorent les herbes fraîches, qui elles même le leur rendent si bien que ce serait pitié de ne pas les marier en cette saison.

Vous vous demandez où on veut en venir ? Allez, on est sympas, on vous donne quelques pistes pour réussir cette association remarquable.

Tout d’abord vous choisirez de belles fraises, à maturité, élevées en pleine terre pour un maximum de goût. Repérez sur les marchés les productions locales, il y en a souvent en cette saison et sont bien plus parfumées que les fraises produites à grande échelle (dont la cueillette nécessairement prématurée et les séjours en chambre froide diminuent les parfums).

Bref. Vous choisissez donc de bonnes fraises (jusque là tout va bien), puis vous vous dirigez vers l’étal des herbes fraîches de votre maraîcher préféré, afin de faire votre choix.

Fraises et herbes fraiches

L’alliance classique et efficace : la menthe.

C’est tout bête et pas vraiment nouveau, même notre grand mère le savait : quelques feuilles de menthe ciselées au dernier moment dans une salade de fraises, ça vous change la face du dessert. Le maître mot de cette association : fraîcheur !

L’alliance puissante : l’estragon.

Le gout anisé-mentholé de l’estragon ainsi que sa texture ferme en font un allié de poids sur une assiette de brousse, fraises et miel de lavande. Un choc des saveurs qui ne laissera personne indifférent, mais attention à avoir la main légère, l’estragon pourrait tout emporter avec lui.

L’alliance chic : le basilic thaï

La saveur légèrement réglissée du basilic thaï apportera une touche sophistiquée à une soupe de fraises glacée. Et si vous n’avez pas les frères Tang sous la main, une botte de beau basilic bien de chez nous fera également fort bien l’affaire.

L’alliance exotique : la coriandre

Envie d’un souffle d’Asie en ces fortes chaleurs ? Un carpaccio de fraises, coriandre, et zestes de citron vert vous fera voyager à peu de frais. Et si en plus vous ajoutez un peu de noix de coco râpée et grillée…

L’alliance qui picote : la roquette

On joue l’ambiguïté sucré-salée avec une salade de roquette et fraises, relevée d’un trait d’huile d’olive et de quelques pignons grillés : un délice à essayer au moins une fois dans l’été.

Et aussi …

Des fraises avec une crème fouettée (légèrement) parfumée au romarin, un sorbet fraises avec quelques feuilles d’aneth ciselé, une tarte au fraises parfumée de pluches de cerfeuil … Ne faites pas les timides, exprimez-vous, vous ne le regretterez pas !

Partager Twitter Facebook Google +

Vos commentaires

  1. tiuscha

    à tester également le thym citron et sa note doucement citronnée, l’oseille pour sa touche acidulée et la mélisse (l’amie des abeilles) pour sa fragrance « citronnelle » :) certains lui marient encore le persil, jamais testé…

    22 août 2012 - 12:08

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi