Accueil > Actus > Frais, le ceviche !

Frais, le ceviche !

Frais, le ceviche !

Marre du sushi ? Fatigués du carpaccio ? Le saviez-vous, pour manger du poisson cru, on peut aussi regarder du côté de l’Amérique latine ! Et oui, car la recette nationale au Pérou, c’est le Ceviche (prononcer « cévitché » l’air dégagé), un plat qui, l’air de rien, remonte à l’époque pré-colombienne.

Cette recette emblématique se compose généralement de poisson frais coupé en morceaux, de citron vert, de sel, d’oignons et de piments, le tout pour un effet chaud-froid qui réveille les plus blasés.  Mais attention, ce n’est pas parce que c’est simple que c’est simpliste !

Le ceviche est un plat global

Au cours des siècles, ce plat subtil s’est enrichi des culture Espagnole, Chinoise, et même Japonaise (il y a une importante communauté japonaise au Pérou). Les marinades ont donc évolués au cours des siècles, au gré des flux de migrations et d’occupation du pays.

Un ceviche offre plusieurs propositions

Vous l’aimez plus ou moins mariné ? Faites l’essai : entre une heure, trois heures ou six heures de marinande, les textures changent, les goûts évoluent. On obtient des propositions résolument différentes selon les envies et les occasions : on peut même le cuire !

Ceviche de poisson blanc

Le ceviche aime les légumes

La patate douce, l’avocat, le poivron et bien sur le maïs. Ou plutôt LES maïs, car au Pérou, on trouve des dizaines d’espèces de maïs différentes, aux grains plus ou moins gros ou carrément violets – et chacune d’entre elle constitue un partenaire potentiel pour un ceviche. Et comme il n’y a de règle que votre créativité, si vous n’avez pas de maïs péruvien, jouez avec ce que vous avez sous la main : petits pois, herbes, carottes râpées, tomates cerises …

Avec mon ceviche, je fais même un cocktail

Et oui, alors ça on va être honnête, on a failli en tomber sur le derrière : la marinade du ceviche se sert en cocktail, avec du lait de coco et du rhum blanc, et c’est pas banal. Cette marinade est appelée poétiquement Leche de Tigre (lait de tigre), Leche de Monja (lait de nonne) ou Leche de Pantera (lait de panthère) – selon que le ceviche est à base de poissons blancs, coquillages ou d’encre de seiche. Mais elle est surtout considérée comme dynamisante, énergisante, vitaminée : pleine de vie quoi, raison pour laquelle elle constitue l’un des breuvages favoris des péruviens noctambules.

Leche de Tigre

Vous voulez vous lancer ? Voici quelques adresses :

- A Paris : La Casa Picaflor, au 9 rue Lacépède dans le 5ème arrondissement. Une épicerie, un restaurant, un service traiteur. Vous y trouverez de nombreux produits péruviens, dont des maïs violets.
- A Bruxelles : Dimension Latina, au 96 rue du Midi. Une épicerie sud-américaine avec pas mal  de produits du Pérou.

Et pour pleins de recettes fraiches et relevées : Ceviche, de Patrice et Sophie Dard.

Ceviche

Partager Twitter Facebook Google +

Vos commentaires

  1. LaFrancesa

    Je pratique beaucoup le ceviche et j’avoue je me suis souvent demandée si je jetais le liquide de la marinade ou s’il était recyclable d’une manière ou d’une autre. Maintenant je sais.

    3 juillet 2012 - 16:07
    • Marabout

      Si tu goûtes tu nous racontes ok ? J’avoue que cela a éveillé notre curiosité !

      4 juillet 2012 - 15:07

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi