Accueil > Tendances > T’as pas un radis ?

T’as pas un radis ?

T’as pas un radis ?

Le saviez-vous ? Ces temps-ci, le radis est à l’honneur. Frais, coloré, gai comme tout, il ramène sa bouille ronde et sa couleur flashy sur les tables les plus chics. Plus un panier de crudités qui ne se fasse sans lui – et une salade chic se doit  désormais de présenter quelques rondelles de radis émincés (à la mandoline ou à l’épluche légumes) afin de faire bonne impression.

La nouveauté aujourd’hui, c’est qu’on ne se limite plus au petit radis rose et blanc de notre enfance, non non non : de nos jours le radis se fait polymorphe, coloré, voir cosmopolite – bref, entre la touche gentiment nostalgique et la grande aventure exotique : il y a toujours un radis pour qui cherche un peu de piquant.

Vous manquez de culture en matière de radis ? Pas de panique, on vous donne les clés du radis 2012, vous allez voir, c’est pas triste.

Les valeurs sures : les radis maraîchers

Les petits radis roses restent désirables, avec leur jolie couleur et leur frimousse printanière – ils sont dans tous les caddies. On note une belle percée du radis « boule » tout rond, par rapport au petit radis allongé rose et blanc.

Le top :
- Présenter ses radis en pots, plongés dans une fausse terre de pain noir, comme Trish Deseine
- Les farcir avec des beurres parfumés à la façon de Sonia Ezgulian

Le flop :
- Se montrer petit joueur et remplacer le beurre par de la margarine allégée.

Le radis du pays du soleil levant : le daïkon

Le radis blanc ou daïkon est l’un des éléments incontournables de la cuisine japonaise. Il possède un goût frais et relativement doux pour un radis. On le retrouve souvent râpé, en accompagnement des plats de poissons crus comme le sashimi; mais il est aussi utilisé cuit, dans des soupes, ou encore mariné dans de nombreuses préparations.

Le top:
- On le dépayse, en le préparant (par exemple) avec le foie gras comme Kaori Endo, la très en vogue chef des restaurants Nanashi.

Le flop:
- Le confondre avec la racine de wasabi.

L’ami des nutritionnistes : le radis noir

Le radis noir est connu pour ses nombreuses vertus nutritionnelles : très riche en vitamine C, il a la réputation de faciliter la digestion, et c’est l’une des stars des cures de détox. Il se cultive en hiver ce qui fait de lui un bel allié pendant les périodes froides – et un légume apprécié des consommateurs de produits natures qui font l’effort de ne manger que des produits de saison.

Le top :
- On ne le cantonne pas aux recettes « santé » et on le traite comme un produit noble : carpaccio de radis noir aux oursins, makis de radis noir et saumon fumé, neige de radis noir à la grenade : il est frais et polyvalent, on en profite !

Le flop :
- Oublier de l’éplucher : sa peau épaisse n’est pas vraiment comestible …

Les radis VIP : les multicolores

Les grands chefs étoilés raffolent des radis exotiques et colorés que l’on commence à trouver sur nos marchés. Radis « green meat » et radis « red meat » (également appelés radis chinois) sont les stars des étals et des tables branchées. Le green meat est légèrement vert clair, et le red meat est carrément rose et vert : une beauté. Les deux possèdent un goût fin et légèrement relevé, décidément ils ont tout pour eux.

Le top :
- Parvenir à s’en procurer …

Le flop :
- Les confondre avec des navets : la couleur est à l’intérieur !

Partager Twitter Facebook Google +

Vos commentaires

  1. Suman

    Je plussoie pour la de9gustation en mode radis , et je rajotue une recette tente9e re9cemment. Tout simple, un espe8ce de carpaccio de le9gumes d’automne, en entre9e de pre9fe9rence: radis noir en demi-lunes tellement fines qu’on voit presque au travers, carotte pele9e (pas rape9e, hein, pele9e, ou coupe9e tre8s fine e0 l’e9conome si vous pre9fe9rez, mais sur toute son e9paisseur ge9nial pour de9velopper la saveur de la cartotte, selon moi), poivrons tranche9s tre8s finement (des trois couleurs, pour le gofbt et les couleurs). En assaisonnement sel poivre, huiles d’olive et de se9same (tre8s peu), jus de citron et vinaigre au miel (ou balsamique blanc, selon ce qu vous avez sous la main).Et vous vous retrouvez avec une salade blanc/rouge/vert/orange/jaune, avec tout plein des bons gofbts de le9gumes !! Elle est pas belle la vie ?!

    20 mai 2012 - 21:05
  2. Pingback: Anteo Hotellerie Restauration

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi