Accueil > Bonnes Adresses > Dans les coulisses de la Grande Épicerie de Paris

Dans les coulisses de la Grande Épicerie de Paris

Dans les coulisses de la Grande Épicerie de Paris

C’est à l’angle de la rue du Bac et la rue de Sèvres que se tient la célebrissime Grande Épicerie de Paris, reine mère de la gourmandise de luxe sur la place de Paris. Cette annexe du très chic Bon Marché propose une sélection de produits alimentaires très haut de gamme, souvent exclusifs, triés sur le volet.

Thés rares, jambons crus d’exception, grands crus classés, attendent les esthètes du quartier ou du monde entier, à la recherche de produits d’excellence (prévoir tarifs en conséquence…).

Mais ce qui fait aussi la réputation de la Grande Épicerie, c’est son laboratoire. Enfoui directement sous le magasin, il permet la production quotidienne de centaines de produits, de quoi alimenter la boulangerie, la pâtisserie, mais aussi le traiteur et la vente à emporter de la Grande Epicerie.

Plus de 80 boulangers, pâtissiers, cuisiniers professionels s’activent ainsi chaque jour à produire de somptueuses gourmandises, aussi belles que bonnes (on a vérifié), et d’une fraîcheur irréprochable. Le laboratoire s’étend sur plus de 1500m², juste sous le magasin, ce qui en fait le plus grand laboratoire de la capitale.

Il y a d’abord la boulangerie, où dès potron minet (le premier arrive quand même à une heure du matin) se préparent pains et viennoiseries, et même, le jour de notre visite, de sublimes galettes des rois en forme d’étoiles (garniture de pommes caramélisées) dont les recettes ont été pensées un an à l’avance.

Le laboratoire suivant est celui de la pâtisserie, où se préparent feuilletages, macarons, gâteaux haute couture, et même des petites bouchées aux épinards et au chèvre (cela n’a l’air de rien comme ça, mais on en est restés babas). L’organisation est sans faille, chaque pièce a sa fonction, les gestes sont rythmés, impeccables, les équipes concentrées.

La créativité est une pièce maîtresse des productions de la Grande Épicerie, il ne s’agit donc pas uniquement de fraîcheur et de bons produits : le design doit être impeccable.

Nous passons ensuite au laboratoire traiteur (divisés en deux sections, chaude et froide), et l’on change encore d’univers. En plus du rayon « Vente à emporter » du magasin et d’un service traiteur digne des plus grands noms du genre, le laboratoire de la Grande Épicerie livre également un certain nombre de restaurants (dont ceux du Bon Marché). On trouvera donc ici tartines aux Saint Jacques, sandwiches au lapin, bouchées délicates et autres brochettes de fruits inspirées.
C’est tout simplement superbe, et l’on se surprend à regarder avec jalousie les commandes préparées pour les chanceux qui dégusteront ces merveilles.Vous voulez en avoir votre part ? Voici nos petits conseils d’amis qui n’engagent que nous, au cas où vous voudriez vérifier qu’on ne vous a pas menti : 

- Au rayon boulangerie : vous goûterez le financier – parce qu’un grand financier parle de lui même.

- Au rayon traiteur : pour votre prochain cocktail, vous demanderez la jardinière de crudités et d’oeufs de caille, aussi jolie que délicieuse – et si vous cherchez du plus consistant, vous goûterez les mini-burgers au veau et à la crème d’artichaut.

- Au rayon pâtisserie, vous découvrirez « Le Gâteau », un gros gâteau en forme de cube, composé de dizaines de couches différentes, framboisées et pistachées, puis recouvert d’un extraordinaire coffre en chocolat gravé – une oeuvre d’art.

Alors vous saluerez le talent de tous ceux qui s’activent dans ce dédale de couloirs et de chambres froides, infatigables et géniaux fournisseurs de notre gourmandise.

Un grand merci à Pauline Bernard et à toute les équipes du laboratoire pour leur temps et leur accueil.

 

 

Partager Twitter Facebook Google +

Vos commentaires

  1. RoseAndCook

    Mon empire pour ne passer ne serait-ce qu’une seule journée au laboratoire de la Grande Epicerie, ça fait rêver ! :-)

    14 décembre 2011 - 14:12
    • Marabout

      Je dois dire qu’on s’est sentis super privilégiés !

      14 décembre 2011 - 18:12
  2. Denis

    Miam !
    sympa le reportage !

    14 décembre 2011 - 14:12

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi