Accueil > Bonnes Adresses > La petite cuisine à Paris de Rachel Khoo

La petite cuisine à Paris de Rachel Khoo

La petite cuisine à Paris de Rachel Khoo

Connaissez-vous le concept de « Underground Restaurant » ? Cela fait fureur à Londres et à New York depuis déjà un moment, et notre petit radar à tendances vient de nous donner un coup de coude : ça arrive à Paris.

Le principe : un restaurant caché, qui n’a pas pignon sur rue, dont on se repasse l’adresse entre gourmands bien informés.

Parmi les précurseurs du genre on ne peut pas ne pas citer   »The Hidden Kitchen » un restaurant installé dans un appartement, tenu par des américains amateurs de bonnes et belles choses. Pas d’adresse, juste un site internet où l’on s’inscrit, on reçoit l’adresse une semaine avant et l’on se retrouve à une douzaine d’invités, chouchoutés et régalés lors d’un diner unique au sens propre du terme.

Devant l’immense succès du concept (ils sont aujourd’hui complets jusque fin septembre 2011), certains d’autres ont eu envie de tenter l’aventure, et le resto caché qui fait le buzz en ce moment, c’est   »La petite cuisine de Paris » de Rachel Khoo.

Après un début de carrière dans la mode à Londres, Rachel vient s’installer à Paris où son goût et son talent pour la bonne cuisine vont s’épanouir et se faire connaître. Elle fait ses premiers pas de créatrice culinaire dans la fine équipe de la librairie « La Cocotte », puis se lance dans l’écriture de livres (comme le très excellent « Pâtes à tartiner, édité chez nous »).

 

Aujourd’hui elle fait de sa (toute) petite cuisine le dernier lieu où l’on se presse : des recettes simples mais pas simplistes, assez girly, toujours gourmandes. Inventive et créative, c’est une table sous le signe du plaisir et de l’échange : seules deux places par repas sont disponibles en plus de celles de la maîtresse de maison. On discute, on papote, on se rencontre.

Le menu est ensuite pris en photo et publié sur le site de Rachel : fromage frais maison et salade de betteraves, « Blanc Mangé » aux langoustines, crème brulée et autres merveilles sont exposées à vos commentaires.

 

Petite précision : chez Rachel, la contribution financière est libre – ce qui donne un ton furieusement bohème à ce petit restaurant de poche.

Vous voulez essayer ? Les places sont rares, mais tentez votre chance. Les plus connectés d’entre vous garderont un œil sur twitter où Rachel annonce de temps en temps de nouvelles dates. Et vous ne manquerez pas de venir nous raconter ok ?

Partager Twitter Facebook Google +

Vos commentaires

  1. Cécile

    Nous nous rendons a Paris le 1 nov 2012 et aimerions se rendre a la petite cuisine a Paris est-ce possible

    5 septembre 2012 - 16:09

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi