Accueil > Tendances > Le macaron est mort, vive le calisson !

Le macaron est mort, vive le calisson !

Le macaron est mort, vive le calisson !

A force de succès, le macaron dépasse un peu les bornes. C’est tout juste s’il ne s’en vend pas chez le marchand de journaux : il est temps de passer à autre chose.Surtout que les gourmandises raffinées ne manquent pas, et qu’il y en a une en particulier qui semble se porter candidate au titre de « It Confiserie » de la prochaine décennie, c’est le calisson.

Il faut avouer que la fameuse petite navette possède toutes les qualités requises : un look virginal et moderne à la fois (un rêve pour les designers culinaires), une composition irréprochable, et un mélange de textures absolument décoiffant.

Hier encore perdue dans la multitude des gourmandises régionales à rapporter de week-end, elle se pose désormais en incontournable que l’on mettra en vedette – mais (of course) jamais au premier degré …

Les grands confiseurs ne s’y sont pas trompés, qui déclinent déjà les calissons en différentes couleurs (bleu turquoise, vert amande), voire en différents parfums (violette, pistache, rose …) depuis quelques temps déjà.

La bonne nouvelle, c’est que pour vous aussi cela va être facile de jouer avec le calisson. La recette est sans pièges, et l’objet se prête à tous les détournements. Vous pourrez par exemple, décaler sa forme, en réalisant des calissons ronds, ou carrés (comme ceux que l’on trouve dans la très branchée pâtisserie du Pain de Sucre).

Vous pourrez également utiliser son parfum inimitable dans des situations inattendues, en utilisant de la crème de calisson ou tout simplement en faisant fondre un ou deux calissons dans une préparation chaude (clafoutis, crème pâtissière, sabayon).

Vous pourrez aussi, comme le talentueux Philippe Conticini*, en faire un gâteau à l’amande et au citron, surprenant, si proche et si loin à la fois.

Vous pourrez même briser tous les tabous et réaliser des calissons salés – oui oui oui ! La preuve : la très sérieuse et reconnue maison du Roy René, une référence en matière de Calissons, a gagné le grand prix de l’innovation au SIAL** avec sa version apéritif des calissons à l’olive, à la ratatouille ou à la tomate.

Et pour finir, si vous manquez encore d’inspiration, vous pourrez toujours tremper des calissons dans du bon chocolat noir et laisser sécher – croyez-en des spécialistes de la gourmandise, c’est tout simplement paradisiaque.

Bref, le calisson et nous, c’est une histoire qui ne fait que commencer !

*Arrêté pour l’hiver, le gâteau calisson sera de nouveau en vente à partir des beaux jours
**(le Salon International de l’Agro-alimentation)

Pour se faire la main :
« Calissons Maison, sucrés et apéros«  de José Maréchal

 

Partager Twitter Facebook Google +

Vos commentaires

  1. Nicolas

    Les Calissons je ne peux pas m’en passer …

    15 mars 2011 - 13:03
  2. Den

    des calissons salés ??? je ne savais pas que cela existait. Merci pour l’article, qui est très intéressant.

    3 mai 2011 - 09:05
  3. Lo

    Humm c’est trop bon les calissons, j’adore. Et puis il est beau ce site ! ;)

    4 mai 2011 - 18:05
    • Marabout

      Il est magnifique en effet ! Surement réalisé par une graphiste de grand, très grand talent ;-)

      5 mai 2011 - 15:05
  4. heather780

    Ils ont l’air délicieux, un problème cependant, où trouver les melons confits nécessaires à la recette si l’on ne vit pas dans le sud de la France ?

    9 mai 2011 - 12:05
  5. laurence

    sinon on va chez G Detou a paris ou a lyon.

    19 mai 2011 - 14:05
  6. Marabout

    Laurence, on voit que tu fréquentes les bonnes adresses ;)

    19 mai 2011 - 16:05
  7. Misca54

    Coucou
    J’ai trouve du melon confit et d’autres fruits exotiques chez carrefour City

    Dom

    19 mai 2011 - 17:05
    • Marabout

      Excellente info ! Merci Misca !

      19 mai 2011 - 17:05
  8. Pingback: Macarongen är död, länge leve Callisongen! « breven till Lolas systrar och bröder

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi