Accueil > Jeux Concours > Un petit concours pour fêter la sortie du site !

Un petit concours pour fêter la sortie du site !

Un petit concours pour fêter la sortie du site !

… et pour le (la) petit(e) veinard(e) qui va gagner : un exemplaire de la Géométrie de la Pasta. On vous l’a dit qu’on le trouvait bien ce livre ? Il est sublime, les recettes sont à se rouler par terre !!

Bien, voici voila donc ce qu’il faut faire : raconter nous votre pire expérience de pâtes, l’horreur totale, la catastrophe ! Lundi matin on choisira les vainqueurs (les numéros 2 et 3 gagneront des livres de la collections des Petits Plats). Vous êtes prèts ? C’est parti !!

Partager Twitter Facebook Google +

Vos commentaires

  1. EmmaM

    Ma pire histoire de pâtes ?!
    Il y a quelques années, un charmant garçon me promets pendant des semaines et des semaines des spaghettis à la carbonara, sa grande spécialité (et à domicile, petit coquin)… Arrive le jour J, les assiettes sont dressées, la lumière tamisée, la carbo semble conventionnelle…. Oui, sauf que la vaisselle, et plus précisément le rinçage de la vaisselle n’était pas son point fort. Les carbo-paic citron, c’est tue-l’amour !!!

    20 mai 2011 - 11:05
  2. BONNET

    Après l’achat du kit ravioles, je me lance dans la conception de ravioles au poulet/persil/petit suisse.J’étais très motivée pour cette première fois. J’ai commencé par faire ma pâte à ravioles et ensuite la farce. J’étire ma pâte, la pose sur le support, met mes petits tas de farce et pose la seconde pâte sur le dessus. Je met mes coups de rouleaux et là, catastrophe, des bulles se forment dans chaque raviole et la farce sort de part et d’autres. Et le démoulage, n’en parlons pas, je n’avais pas assez fariné le support, ça collait et les ravioles s’étiraient. On ne peut pas dire que le 1er essai a été très concluant. Mes ravioles ressemblaient à tout, sauf à des ravioles…La 2e fois que j’en ai faite, j’ai su tout ce qu’il ne fallait pas faire et mes ravioles étaient délicieuses :)

    20 mai 2011 - 12:05
  3. Cricridam

    Avoir cuit normalement des pâtes industrielles « cuisson rapide » !!! l’horreur ! Un gros bloc qui n’avait vraiment pas l’aspect de pâtes ni le gout d’ailleurs !!! Et oui j’ai tenté de gouté !

    20 mai 2011 - 12:05
  4. pivoine

    La pire expérience de pâtes c’est celles de ma grand mère!
    Des pâtes archi cuites (qui baignent un peu dans l’eau de cuisson) et servies avec de la sauce tomate concentrée directement sortie du tube.
    Mon père d’origine Italienne ne s’en remet pas ;-)

    20 mai 2011 - 12:05
  5. Fiorile

    Ma pire expérience en matière de pâtes remonte à l’année de mes 18 ans, année pendant laquelle j’ai pu recevoir des amis en l’absence de maman dans notre appartement à la mer. Fière comme Artaban j’avais prévu de faire des délicieuses pâtes avec une sauce bolognèse maison….c’était sans compter le nombre d’amis présents et la faible capacité de ma casserole. Je me suis quand même jetée à l’eau et j’ai versé dans cette minuscule casserole les spaghetti, mon bruleur à gaz à fond….. ca a été un fiasco car le feu a pris dans les spaghettis qui dépassaientt de la casserole dans une odeur de cramé absolument épouvantable….on est donc finalement allés manger à la friterie…..

    20 mai 2011 - 13:05
  6. L’étudiante

    Bon aller, je tente. Ma pire expérience de pâte fût le jour où j’ai reçu ma belle famille à table, il y a de ça deux ans. J’avais décidé de faire un repas simple (parce qu’à l’époque j’avais deux mains gauches) et je me suis dit que j’allais faire des pâtes à la bolognaise. Je prépare ma sauce, je fais bouillir l’eau. Je met les pâtes, tout va bien. Au moment d’essorer les pâtes, je me rend compte que le paquet de pâtes que j’ai pris n’était pas les papillons, mais les jolis pâtes fantaisies en forme de partie intime masculine… J’ai donc été obligé de servir des « zizis à la bolo » à mes beaux parents. Je devais être plus rouge que la bolo. Depuis, je vérifie 4 fois si j’ai les bons ingrédients avant de me lancer…

    20 mai 2011 - 13:05
  7. The Pink Lady

    Il est super ce concours, d’autant plus que je suis une grande fan de pâtes et ce livre me fait de l’oeil… Il m’est arrivé plusieurs mésaventures avec des pâtes mais je vais me contenter de la pire.
    J’étais chez un ami qui habitait un petit studio avec kitchenette avec très peu de place : juste à côté de l’évier se trouvait la machine à laver… Bref, à midi, on décide de se faire un plat de pâtes, donc on les fait cuire normalement puis on les égoutte, normal. Sauf qu’aucun de nous n’avait pensé que la machine à laver était en train de tourner et que le tuyau d’évacuation de l’eau d’essorage donnait dans l’évier… Nos pâtes qui égouttaient quelques minutes de sont trouvées rincées par l’eau de la machine au moment de l’essorage. Autant dire qu’il n’était pas question qu’on les mange et on a dû se refaire cuire un plat de pâtes!

    Voilà pour la pire de mes mésaventures jusqu’à aujourd’hui :) merci pour le concours!

    20 mai 2011 - 13:05
  8. Lefebvre

    Ma pire expérience en terme de pâtes? Hum… pas vraiment besoin d’y réfléchir puisque depuis celle là il n’y a plus eu la moindre catastrophe dans ce domaine! Normal, j’ai décidé de ne plus jamais faire de pâtes quand j’ai des invités…
    Voilà le topo: Un sympathique jeune-homme s’est immiscé dans ma vie depuis quelques semaines, cette fois c’est sur, c’est LE bon. Je dois donc particulièrement faire attention pour le garder, moi qui suis une catastrophe ambulante. Ainsi l’heure du fatidique « on dîne chez toi ou chez moi? » arrive inévitablement. Me voilà donc à flâner un samedi après-midi entre les rayons du supermarché, autant dire que j’ai connu meilleure journée, et là : éclair de génie! Je vais me la jouer Lara Croft des pâtes. Des pâtes c’est simple et ça plaît toujours. Mais c’est justement pour cela que du coup je me dois de les sublimer, d’en faire un plat exceptionnel, histoire qu’il ne se dise pas « Okay, elle fait des pâtes à la Bolognaise, pas vraiment la femme idéale… ». Je prends mon courage à deux mains et décide de faire des Ha-Khao. Kesako?! Mais si, enfin, vous savez, ces sortes de raviolis Chinois. Bref, je me lance, je tapote sur mon clavier à la recherche d’une recette. Je commence à réaliser tout ça, tout se passe bien. La soirée commence, j’ai laissé mes raviolis au frais puisque la cuisson se fait minute. Mais voilà l’heure de cuire, et c’est là que tout dérape. Je me retrouve à devoir cuire ces raviolis gluants à la vapeur… Moi, naïvement, je dépose les raviolis tels quels dans mon panier vapeur (celui en métal qu’on met au dessus de la cocotte) graaaaave erreur! Je laisse cuire et quand je reviens, je retrouve des raviolis complètements ouverts, à moitié cuits… bref une espèce de bouillie de pâte gluante parsemée de crevettes, champignons, herbes et autre assaisonnement. Un truc pas franchement ragoûtant. Mais pas le choix, il est dans la pièce d’à côté et je n’ai pas prévu de plan B (deuxième graaave erreur!). Du coup j’essaye de récupérer tant bien que mal le dîner, je place de la salade dans les assiettes et dépose ce qu’il reste de ma bonne farce aux crevettes, qui est malheureusement restée enrobée de cette texture gluante qui laisse une apparence vaguement déroutante…
    J’apporte le dîner, la mine déconfite, son sourire se fait bizarrement gêné en voyant ce que j’ai servi. Première bouchée… le goût est encore pire que l’apparence, c’est collant, aqueux, ça manque de sel et de goût puisque toute la saveur de la farce s’était mystérieusement évaporée avec l’éclatement de la pâte!
    Après un silence gêné qui me semble interminable, j’explose de rire, il suit, et je décide finalement d’apporter toute la corbeille de pain pour dire d’avaler un petit quelque chose avant le dessert, qui HEUREUSEMENT était réussi (bon j’avoue, il venait de chez le traiteur donc ce n’est pas étonnant).
    L’histoire se conclut bien, il semble qu’il ne m’en ait pas tenu rigueur puisque nous sommes toujours ensemble. Preuve que les pâtes, même ratées, sont toujours à l’origine d’une bonne soirée!

    20 mai 2011 - 13:05
  9. Clotilde

    Je serais bien tenter de raconter l’histoire des pates a la boudonie mais la je pense qu’on saura vite que ca ne m’est pas vraiment arrive … :D

    Alors ma pire experience de pates … il s’agit d’une recette tiree d’un magasine! Ca avait l’air tres allechant, une recette typee asiatique avec des nouilles chinoises, des crevettes, du sesame, etc. Meme l’homme plutot difficile etait tente par cette recette … Donc le we, tous les ingredients en place, je suis la recette a la lettre, on se met a table « hum … ca sent bizarre … a voir » premiere bouchee … personne ne dit mot … deuxieme bouchee, ah non impossible de continuer, la sauce a vraiment gachee tout le plat (des pates jusqu’aux crevettes), moi qui pensait impossible de rater un plat de pates on s’est retrouve un dimanche soir a aller chez McD***** …

    20 mai 2011 - 14:05
  10. Mymosa

    Alors… ma pire expérience de pâtes:
    Peut-être la fois où j’ai invité le garçon qui me plaisait, à manger à la maison.
    J’ai voulu adapter une recette de ma mère (pas une bonne idée!) : des ouilles chinois avec du poulet et des lardons, revenu dans la sauce soja.
    Malheureusement, le plat était trop salé!!! Je n’avais pas vu qu’il ne fallait pas resaler l’eau de ces pâtes… alors avec les lardons et la sauce soja qui sont déjà salé… je vous dis pas.
    Bref repas trop salé… immangeable!!!
    Bon finalement l’histoire finis bien. Il a bien voulu regouter à ma cuisine et ça fait 1 ans 1/2 qu’on est ensemble <3

    20 mai 2011 - 15:05
  11. Bodin Dominique

    Je crois que la pire expérience est arrivée à une de mes anciennes collègues qui sortait de chez papa et maman et n’avait encore rien cuisiné a part les boites.
    Elle m’appelle un soir et me dit « tu peux me donner un conseil, je fais des coquillettes, mais ça ne cuit pas ».
    Après explication je me suis aperçu qu’elle avait mis directement les pâtes dans une poêle avec du beurre sans les faire cuire à l’eau avant.

    Bon appétit…

    20 mai 2011 - 15:05
  12. alexandra

    La PIRE expérience de pâte de ma vie a été lorsque j’avais 12 ans. Je voulais faire le repas comme une grande et j’avais mis de l’eau à bouillir. Ca n’allait pas assez vite à mon goût donc j’ai mis directement les spaghettis dans l’eau. Et j’ai laissé cuire au moins 30 minutes. Le résultat? Des pâtes ultra collantes, semblables à de la bouillie ! Par dessus, j’ai rajouté de la sauce bolognaise en boîte : rien que la vue du plat était immonde.. je vous rassure, c’était aussi inmangeable !

    20 mai 2011 - 15:05
  13. petitloup

    à 15 ans on décide de faire soirée pâte, une bande de pote qui veulent faire les grand :) , l’un de nous dit  » ce soir c’est moi qui les fait… »
    Allez on se met tous dans la cuisine, et la il met les met dans une casserole l’eau froide et les pâtes direct :/ ! Mdrr quand je m’aperçois qu’il n’a pas fait bouillir l’eau ! souvenir mémorable…

    A 24 ans, cette soirée pâte reste dans nos souvenir… héhé, je crois que lui offrir ce livre autour d’une nouvelle soirée pâte pour tous se retrouver serait le top!

    20 mai 2011 - 16:05
  14. collavino

    IL y a un petit moment que je fais mes pâtes fraîches moi même et à chaque fois c’était une belle réussite pour moi et mon compagnon donc je me suis dit qu’il était temps d’inviter des amis à la maison pour leur faire découvrir les pâtes maison avec une bonne bolo maison toujours.
    Comme à mon habitude j’ai préparé mes pâtes à l’avance, je les ai fais sécher… Les invités arrivent, je jette mes pâtes dans l’eau bouillante et là catastrophe… toutes mes pâtes sont restées collées en boule alors que je ne les avais jamais ratées auparavant… J’ai du sortir de mon armoire des pâtes toutes faites…. Vraiment déçue de moi… voilà mon histoire cata

    20 mai 2011 - 16:05
  15. Julie

    Merci beaucoup pour ce concours sur les pâtes, mon plat préféré de loin !
    Alors pour ma part, je ne me rappelle que d’une mésaventure au sujet des pâtes, qui m’est arrivée il y a bien 5 ans mais on en rigole encore.
    Un soir d’hiver (il neigeait), je me décide à préparer des lasagnes à la bolognaise pour ma famille mais c’était sans compter le four qui est tombé en panne juste avant d’enfourner le plat. Qu’à cela ne tienne, nous décidons avec ma mère d’aller faire cuire les lasagnes chez mes grands-parents qui habitent pas très loin de chez nous. On part donc en voiture, on passe le temps en attendant que les lasagnes cuisent puis on repart à la maison. Sauf qu’au moment de monter dans la voiture, ma mère a fait tomber le plat de lasagnes par terre, dans la neige…
    On pensait avoir réussi à sauver une partie du plat mais lors de la dégustation, on s’est rendu compte que des petits bouts de gravier s’étaient bien gentiment invités dans notre plat. C’est pour ça qu’elles étaient si croquantes…
    Aujourd’hui, ma soeur me parle encore de mes excellentes lasagnes aux cailloux !

    Bonne journée !

    20 mai 2011 - 16:05
  16. Oli

    Ma pire expérience de pâtes, c’est lorsque j’ai invité plusieurs amis à manger un soir, et que j’ai voulu tester le pâtes au chocolat. La préparation est simple (normalement), il suffit de chauffer les pâtes dans une poêle, avec un léger fond d’huile.

    Déjà, première gaffe de ma part, je confonds l’huile normale avec de l’huile d’olive, mais cela, on ne s’en rendra compte qu’au moment de la dégustation !

    Ensuite, après avoir bien fait frire les pâtes, il est conseillé de les faire flamber. N’ayant pas de rhum, je me retrouve à utiliser de la vodka ! J’en verse allègrement sur mes pâtes, et vais pour flamber le tout. J’avais dû en mettre trop, car les flammes qu’il y a alors eu m’ont fais lâcher ma poêle par terre.

    Je me retrouve donc à servir à mes invités un reste de pâtes au chocolat (le peu qui n’est pas tombé par terre), flambée à la vodka, et frites à l’huile d’olive. Résultat : un vrai fiasco qui m’a dégoûté pour un bon moment des pâtes au chocolat :)

    20 mai 2011 - 16:05
  17. Océane

    Ah bah ça tombe bien, elle est toute récente ma pire expérience !!! Une marque de pâte vient de sortir des pâtes prêtes à gratiner au four, il faut juste mettre les pâtes dans un plat au for, avec la sauce par dessus et hop. je laisse donc les instructions à mon chéri, le temps de prendre une douche. Il fait tout ça, et nous on se met sur le canapé, à discuter le temps de la cuisson. Au bout d’un quart d’heure, une atroce odeur de brulé !!! Il a ouvert le mauvais sachet de pâtes (elles sont le même aspect) et a mis des pâtes « normales à gratiner au four ! résultat un bloc de charbon, un moule fichu, une odeur de brûlé persistante dans la cuisine et le four, et un appel SOS à Allo Pizza….

    20 mai 2011 - 17:05
  18. Théréné

    Un jour, morte de fin, veille de partiel, seule dans ma chambre d’étudiante, munie d’une unique bouilloire et de spaghettis, j’ai eu la merveilleuse idée de faire cuire mes spaghettis dans la bouilloire…temps de cuisson? eh bien assez long pour que les pâtes située au fond de la bouilloire crame et celles du dessus soient très (très) al dente!!! ça m’a coupé l’envie de manger des pâte et je suis allée me coucher directement!!!
    Depuis, j’ai toujours dans mon placard un stock de ravioli en boîte et à chaque veille de partiel, si j’ai un petit creux en plein milieu de mes révisions nocturnes, je mange sereinement ma plâtrée de ravioli ( petite précision : après avoir testé les ravioli froid j’ai quand même acceptée d’investir dans un micro-onde!).

    20 mai 2011 - 17:05
  19. Marabout

    Hahah, excellentes histoires, on se régale ! Continuez, vous avez encore tout le week end pour participer !

    20 mai 2011 - 17:05
  20. À demi-mot

    Ma pire expérience de pâtes ? C’est sans aucun doute lors de mon emménagement, lorsque j’ai confondu le sel et le sucre … Des pâtes sucrées avec une sauce au thon, c’est définitivement indigeste !

    20 mai 2011 - 17:05
  21. Marcy

    Halaaa ma pire expérience en matière de pâte, c’est devenu une légende, on m’en parle encore. Faut dire que c’était mémorable: Un samedi après-midi, bande de copains à la maison, forcément le plat facile et rapide: des pâtes.
    Je devais pas être bien réveillée … je sais pas, aujourd’hui encore on se demande ce qui s’est passé lol
    j’ai pris une petite casserole et j’y ai ajouté une boite entière de spaghetti …

    On a pas compris

    N’empêche quand il a fallu démouler, force était de constater que c’était cuit (oui non parce qu’en plus j’ai laissé le truc sur le feu sans surveillance pendant une bonne heure) mais comme il y en avait de trop, d’une part certaines pâtes étaient noires au bout car elles avaient touché le feu et de l’autre on a eu un super gâteau de pâtes compact o//

    Immonde … mais mangeable, enfin … si seulement je n’avais pas omis de remplacer le sel par le sucre.
    vraiment improbable ce truc

    Aujourd’hui quand on parle de mes talents de cuisinière, tout le monde a une pensée pour ce samedi, jour maudit de ma vie ou je me suis tapée la honte de ma vie xD

    20 mai 2011 - 17:05
  22. Sandrine

    J’avais décidé de faire des pâtes avec une sauce au chocolat. J’avais amoureusement préparé la sauce(crème fraîche, noisettes finement broyées, chocolat fondant à souhait), mais une fois les pâtes et la sauce réunies, au moment de goûter, je me suis aperçue que j’avais machinalement salé l’eau des pâtes (et oui, mon fils mange pratiquement que des pâtes depuis 9 ans et donc, pour moi, « saler » l’eau de cuisson de fait automatiquement !!!). Résultat plus que mitigé ! Même cette onctueuse sauce au chocolat n’arrivait pas à faire oublier l’arrière goût salé !

    20 mai 2011 - 19:05
  23. lilou1333

    Super ce concours :)
    Question cuisine je suis un peu trop perfectionniste, ce qui énerve un peu mon mari.
    Premier dîner à la maison avec les beaux parents, mon mari me prévient d’avance et m’ordonne de faire simple. Je suis contre mais bon je prépare donc comme plat un gratin de pâtes.
    Je suis stressée, mais quand ils arrivent tout est prêt. Le gratin finit de cuire durant notre apéritif et tout le monde trouve que ça sent vraiment bon.
    Arrive enfin le gratin, tout le monde goûte et fait une tête bizarre. Je prends une bouchée: IMMANGEABLE!!
    Comment est ce que j’ai pu rater un gratin de pâte alors que je cuisine plutôt bien??
    Déçue, j’ai honte d’avoir servie ça. Mon mari prend la relève avec des pâtes carbonara.
    Le lendemain matin, je ranges la cuisine et je me rends compte que j’ai mis du sucre glace au lieu de la maïzena dans le gratin!!!
    Bien joli les bocaux en verres mais sous le coup du stress on confond!
    Depuis je me suis rattrapée et je leur ai fais plein de bon petits plats :)

    20 mai 2011 - 22:05
  24. MANGEARD

    Un jeudi ( mon jour de repos ) j invite ma meilleure amie et sa fille a venir manger un plat a la bonne franquette …. vers 11h je commence a faire mijoter une bonne petite sauce tomate maison accompagnée de boulette de viande. Je rape du gruyere frais ( c’est meilleur que du deja rapé ) et je decide d attendre clara pour faire cuire les pate…. elle arrive tranquille et juste avant de se mettre a table je commence a allumer le gaz pour faire bouillir l eau des pasta :) je regarde 10 min apres ca bout toujours pas donc je commence a m inquiete et enfait y avait plus de gaz dabs la bonbonne de gaz :) donc solution expres j ai decidé de faire les pate au micro onde !!!!!! Je met les pate dans un recipient et le passe dans l appareil ! 20 min apres toujours pas cuit solution de derniere minute pour nos estomac affamé on file toute les 3 au mac do on rentre 30 min plus tard et en fait les pates qui etait resté dans l eau chaude etait enfin cuite !!!!! on dis jamais trop tard donc on a manger les pate au repas du soir ( et elles etait tres bonne !!!!!!!! )

    20 mai 2011 - 22:05
  25. tricolore56

    L’automne dernier, je me lance dans la confection de raviolis au foie gras avec une sauce aux cèpes. Cela sent bon dans la cuisine, mon mari vient goûter régulièrement et en salive à l’avance, je suis très satisfaite de moi. Nos invités, un couple d’amis, arrive, et tout de suite nous disent qu’ils ont hâte de passer à table tellement cela sent bon. Ils viennent dans la cuisine pendant que je dresse les assiettes, le mari de mon ami, excellent cuisinier, goûte la sauce et la trouve exquise. Je pose les assiettes sur la table, et mon mari s’aperçoit qu’il a oublié le vin. Les hommes filent à la cave, et mon amie et moi allons toutes les 2 chercher nos appareils photos pour avoir un souvenir de ce plat. Nous revenons tous les 4 en même temps dans la salle à manger, et, horreur, notre chien était sur la table à lécher toutes les assiettes dans lesquelles ils ne restaient plus rien ! L’horreur total !!! Avec le recul, nos amis me disent que j’avais fait des pâtes à tomber à la renverse !

    21 mai 2011 - 18:05
  26. Wivine P

    Ma pire expérience de pâtes eh bien ma chère maman aussi douée soit-elle pour cuisiner des petits plats il faut bien le dire les pâtes c’est pas son fort…
    Prise dans un élan de courage elle s’était mise en tête de faire elle même des cannelonnis, la pâte et tout et tout.
    A première vue l’aspect à l’air pas mal mais après avoir gouté ce ne fut pas le même. Elle avait oublié de saler, la viande pas cuite, la pâte de un demi centimètre d’épaisseur, le plat déseché donc un mauvais moment au niveau culinaire! Mais à vrai dire on a tellement rigolé que je ne serais pas contre une deuxième tournée de cannelonnis de ma maman!

    21 mai 2011 - 22:05
  27. Babeth59

    Pour moi cette expérience remonte à…. Au moins 40 ans!… J’étais  » intendante » d’un groupe de jeannettes…. Une trentaine de filles de 6 à 10 ans…. On leur cuisait une immense marmite de pâtes sur un trépied à gaz….et on a tout renversé…. Mais on a réussi à les récupèrer et on n’a pas eu de remarques!… Ça mange bien à cet âge là!..
    Bon, pas très politiquement correcte cette expérience!…mais à l’époque on était peut être moins regardant sur les règles d’hygiène en collectivité… Et aucune n’a été malade!

    21 mai 2011 - 22:05
  28. Alicia

    Halala m’en parler pas. Un fois sortie du cocon familiale ou les plats les plus dingue apparaissais par magie sur la table, je me suis finalement mis a cuisiner en solo. Dans mon placard on avait le choix entre pates, pates, ou pates. Oui en grande spécialité d’étudiante, c’est bien connu. Apres 3 ans de succès en cuisine j’étais finalement la pro hélas a force de stock de tonne de boite dans ce merveilleux placard, fifi, cricri et titi ce sont invité avec tout plein d’amis !!
    Je m’explique un jour dans mon joli salon je vois une petite bête se balader sur mon mur, pas plu grande qu’une fourmi, prenant mon courage a deux mains je l’écrasa avec un mouchoir (pas exactement la meilleur amis des insectes). Le lendemain je me réveilla avec deux autre bébêtes… et au fur et a mesure elles apparaissaient comme par enchantement. Une fois la source localisée, boite Barilla, je pris peur. Et oui apparemment en Floride, ou j’ai habité le temps de mes études, il est très courant que ces insectes fassent des œufs dans les paquets de pates et une fois éclos, cela tourne a la colonie. Il ma fallu un année entière pour pouvoir savouré un plat de pate sans prendre peur, ce qui ma permis de sortir de mon cocon une fois de plus et agrandir mon répertoire culinaire ☺

    22 mai 2011 - 05:05
  29. Sydnas

    Je venais de mettre mes spaghettis à cuire après avoir confectionné une délicieuse sauce carbonara quand le téléphone sonna. Ma tante adorée qui voulait prendre de mes nouvelles. Soit. Sauf que ma tantinette n’a pas de notion du temps quand elle est au téléphone et que ça s’éternise, s’éternise…… De blablas en blablas, de papotis en papotas, je regardais ma montre d’un oeil morne tout en pensant à mes pâtes dans la casserole….
    A l’époque, pas de téléphone sans fil et pas moyen de mettre ma tante en mode off le temps de courir aux fourneaux. Catastrophe! Plus d’une heure plus tard je raccrochais avant de me ruer dans ma cuisine enfumée. L’eau des pâtes s’est complètement évaporée, le bloc compact de spaghettis a calciné dans la casserole et une odeur pestilentielle a envahie mes murs. Imaginez mon désarroi! Je me suis retrouvée à manger ma sauce carbonara à la cuiller dans un bol, version soupe tout en pestant contre ce maudit téléphone. Maintenant, je ne répond plus quand ça sonne et que je prépare à manger… Je garde comme un traumatisme de cette histoire :-D

    22 mai 2011 - 21:05
  30. nouchettt

    Ma pire histoire de pâte à raconter….
    Ha oui, pour situer un peu l’histoire : je suis une maman active, j’ai 3 enfants (qui ne mangent pas à la cantine) ; et je fais en sorte de ne cuisiner en majorité que du frais, et mon travail se situe juste en dessous de chez moi. Je tiens un magasin avec mon époux. Donc le petit déjeuner terminait, je me lance dans la cuisine pour réaliser la pâte fraîche (rien de difficile un oeuf pour 100 gr de farine et de l’huile d’olive), je la dépose au frais et je dépose les enfants à l’école pour ensuite rejoindre mon mari. 11H00 arrive donc je remonte pour abaisser la pâte et faire sécher les tagliatelles . Je prépare mon plan de travail, je monte la machine, je découpe des morceaux et là, il y a un truc bizarre la manivelle commence à peiner . Puis de plus en plus dure, je redescends j’explique à mon mari et là: les aller et retours dans l’escalier commencent et le « ça fonctionne et ça fonctionne plus! » Les clients me voyants arrivés avec un tablier immaculé de farine, les narines fumantes et mon mari agacé de me voir raler ! Bref on se serait crus dans un épisode de Ben Hill . Il nous manquait plus que la musique ! Le pire dans tout cela, comme je ne veux rien jeter, je l’ai gardé et la fois d’après aucun problème. Saleté de machine comme même car elle a récidivé le jour ou le voulais fais des raviolis. Donc re les escaliers et là, franchement j’ai jeté l’éponge ou plutôt la machine . Mais la bonne nouvelle c’est que je fais du sport en cuisinant!

    24 mai 2011 - 15:05

Laisser un commentaire

« Recueillir les informations suivies de * est obligatoire pour publier votre commentaire. Ces informations sont destinées à HACHETTE LIVRE et feront l'objet d'un traitement dont HACHETTE LIVRE est responsable aux fins de publication et de gestion de votre publication. Vous bénéficiez de droits d'accès, de rectification et de suppression de ces informations que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@marabout.com »

Lisez aussi